AccueilActualitéAlgérieRendez-vous pour visas : l’ambassadeur de France en Algérie apporte des précisions

Rendez-vous pour visas : l’ambassadeur de France en Algérie apporte des précisions

Algérie – Retrouvez dans ce nouveau numéro du 11 novembre 2022, les précisions de l’ambassadeur de France François Gouyette, au sujet des rendez-vous de visas pour les Algériens. Dzair Daily vous dévoilera tous les détails dans ce qui suit.

En effet, l’Ambassadeur de France en Algérie, François Gouyette, s’est manifesté, hier, sur la question de l’octroi des visas pour les Algériens. Il a notamment évoqué les difficultés que rencontre le citoyen pour la prise de rendez-vous, pour déposer son dossier de visa au niveau du centre VFS Global. 

Il s’agit d’une information que relaie, Ennahar le média généraliste arabophone. Dans le détail, le susdit diplomate a apporté d’importantes révélations à cet égard. Gouyette a indiqué en fait que des agences et intermédiaires monnayent leurs services. De ce fait, l’afflux massif sur le site fait saturer le système.Tandis que la prise de rendez-vous est censée se faire gratuitement.

Cette procédure qu’on peut effectuer soi-même, devient alors impossible en raison de l’intervention d’intermédiaires qui en font un business. Le citoyen ne peut plus prendre un rendez-vous pour déposer sa demande de visa. Désormais, il est obligé de solliciter l’aide d’une agence, contre des sommes d’argent, allant des fois jusqu’à 40.000 dinars.

Rendez-vous de visas en Algérie : François Gouyette donne plus de précisions

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision Ennahar TV, François Gouyette, l’ambassadeur de France en Algérie, a donné d’autres précisions. Il a déclaré ainsi que la prise de rendez-vous pour la demande de visa a suscité une grande polémique. En revanche, il a affirmé que ce sujet doit être clarifié auprès des médias et du public.

Notons également que de nombreux étudiants se plaignent de la lenteur des procédures. L’étude de leur dossier en vue d’obtenir un visa, prend plus de temps. Dans le même contexte, l’ambassadeur a déclaré que des solutions sont en cours de réflexion afin de mettre fin à ce problème. « Nous y réfléchissons » a-t-il déclaré.

D’autre part, le diplomate français a invité les demandeurs de visas à : « boycotter ce genre d’intermédiaires ». Tout en expliquant : « Ils ne rendent pas service, au contraire, ils compliquent davantage les choses ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes