23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
vendredi, 19 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileRenault Algérie : le groupe MADAR fait une annonce concernant l'usine d'Oran

Renault Algérie : le groupe MADAR fait une annonce concernant l’usine d’Oran

Publié le

- Publicité -

Automobile – Le groupe MADAR Holding a publié un communiqué concernant la société Renault Algérie de production (RAP) d’Oued Tlélat à Oran. Nous vous dévoilerons tout, dans la suite de notre édition du samedi 28 mai 2022.

Après que la société Renault Algérie de production (RAP) a tranché sur son avenir en Algérie, le groupe MADAR Holding a fait une annonce de la plus haute importance. En effet, le groupe public a annoncé la nouvelle à travers un communiqué. Il a déclaré avoir repris 34 % qui étaient les parts de participation de la SNVI; dans le capital de ladite marque française située au niveau d’Oued Tlélat à Oran.

En marge de sa contribution au financement de l’usine d’assemblage de voitures à Oran, MADAR a tenu à apporter des clarifications. Cette opération a été validée par le Conseil de participation de l’État (CPE) en date du 20 avril 2021. Celle-ci « constitue un des axes de la restructuration des activités et de la reconfiguration des actifs de la SNVI ». C’est ce que l’on lit dans le document publié sur le site Internet de MADAR Holding.

- Publicité -

Industrie automobile en Algérie : MADAR apporte plus de précisions

Par ailleurs, MADAR Holding rappelle qu’il est un groupe public « détenu à 100 % par l’État algérien ». De surcroît, l’entrée dans le capital du RAP fait de lui un actionnaire dans le secteur de l’industrie automobile en Algérie.

Ainsi, le partenariat s’inscrit dans le cadre du développement des relations entre les deux parties. C’est-à-dire le groupe public et l’État. Par ailleurs, MADAR a souligné, dans ce sens, que ces services se limitent « à la gestion des ressources et des participations publiques ». Celles-ci répondent aux conditions instaurées par l’État-Actionnaire.

De plus, ces opérations de participation ne visent pas à modifier les conditions de la poursuite du partenariat. Ainsi, elles ne s’engagent à aucun plan de sauvetage, a noté MADAR. L’objectif principal du groupe public vise en premier lieu « la diversification industrielle ».

- Publicité -

Le rachat des parts de la SNVI permet donc à MADAR Holding d’assurer sa croissance et ses positions financières. Ainsi, à travers une telle alliance, l’usine de Renault Algérie d’Oued Tlélat pourra se remettre sur pied. Et ce, en termes de production automobile dans le pays.

renault algérie madar

 

renault algérie madar

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -