Remboursement des billets d’Air Algérie annulés : le point sur la situation

Algérie – Vous cherchez le remboursement de vos billets d’Air Algérie annulés depuis la pandémie de la Covid-19 ? Veuillez trouver l’information complète dans ce qui suit, ce 07 septembre 2021.

Quotidiennement, plusieurs voyageurs qui se sont retrouvés avec des billets d’Air Algérie annulés cherchent un moyen de remboursement. La cause ? C’est lié à la fermeture des frontières en Algérie. Un verrouillage dû à la Covid-19. Alors, les questionnements continuent de rôder autour de ça, en quête d’une réponse claire. 

Si vous voulez une réponse sûre et brève c’est donc par ici. En fait, la dernière réclamation, succédant à tant d’autres, provient d’un citoyen de Annaba au quotidien national Liberté. Celle-ci fait état d’un billet de Alger-Montréal non-remboursé depuis le début de l’année 2020. C’est-à-dire, la date de la propagation du virus de la Covid-19.

De ce fait, la même source s’est tournée vers Amine Andaloussi. Ce dernier est porte-parole de la compagnie aérienne nationale. Par conséquent, il réitère que ce retard de remboursement est uniquement dû à la situation déficitaire de la compagnie. Cela à l’image des autres compagnies qui ont été également touchées par cette crise sanitaire.

Toutefois, l’interprète du transporteur national explique que les billets annulés que détiennent les voyageurs sont toujours valables. Il suffit alors de les revalider. Pour ce faire, se rendre à l’agence originelle de l’achat dudit billet est indispensable. A cela il faudra joindre une demande afin de revalider le billet en question.

Le président de l’APN s’engage à améliorer le prix des billets et destinations d’Air Algérie

Il s’agit en effet de la préoccupation de Ibrahim Boughali. Celui-ci est le premier responsable de l’Assemblée populaire nationale (APN) en Algérie. Lors d’une réunion avec trois députés chargés de l’émigration en France et aux Etats-Unis, une promesse a été faite à la diaspora algérienne.

On révèle donc que le prix des billets exercés par Air Algérie, sans oublier le manque de diversité dans les destinations de cette compagnie, occupent une place prioritaire dans l’esprit de ces représentants du peuple. Puisque la situation demeure identique depuis le mois d’août, Boughali est déterminé à régler ce problème en joignant une lettre au président Tebboune. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes