24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
mardi, 18 juin 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueGéopolitiqueRelations franco-algériennes : Paris tente de calmer le jeu 

Relations franco-algériennes : Paris tente de calmer le jeu 

Publié le

- Publicité -

Actualité – Après les dernières perturbations des relations franco-algériennes, les autorités françaises essayent de calmer le jeu. L’équipe de Dzair Daily rapporte pour vous tout ce que vous devez savoir à ce propos dans cette nouvelle édition du mercredi 8 mars 2023. 

Suite aux dernières confusions déclenchées entre le gouvernement français et algérien, la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères en France, Catherine Colonna, s’est prononcé, ce mardi, sur les relations franco-algériennes. En effet, celle-ci a essayé de calmer le jeu. Il s’agit d’une information que rapporte Sabq Press dans son numéro d’aujourd’hui. 

Si vous voulez connaître plus de détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. Lors d’une audition devant la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, Colonna a tenu à défendre la politique existante entre la France et l’Algérie. Et ce, après les critiques qui lui étaient adressées concernant les relations entre ces deux pays.

- Publicité -

Il convient de rappeler que le 8 février dernier, l’Algérie a convoqué son ambassadeur en France. Cela, suite à l’évacuation secrète de la militante franco-algérienne Amira Bouraoui. Prétendument avec la complicité de quelques diplomates français. Retrouvez plus de détails dans les prochains paragraphes de cet article. 

Perturbations des relations entre l’Algérie et la France : voici ce que Colonna a dit

En effet, la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de France, Catherine Colonna, a répondu au sujet des conflits déclenchés, dernièrement, entre le gouvernement Dz et celui de l’Hexagone. Selon ses dires, les autorités concernées doivent travailler dur pour améliorer les relations existantes entre les deux parties. 

« Hormis les cas qui peuvent être incompréhensibles de votre part concernant la relation avec l’Algérie, nous devons tous travailler, chacun de son poste, pour que cette relation, qui est une relation de long terme, soit bénéfique pour les deux parties. Qu’elles soient françaises ou algériennes », a-t-elle déclaré.

- Publicité -

Selon les précisions de la susdite source médiatique, le président français, Emmanuel Macron, s’est notamment prononcé à ce sujet. Le chef de l’État a pointé du doigt les lobbyistes de pression, qui selon lui ciblent la voie de réconciliation avec l’Algérie.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -