AccueilScoop et PeopleReine de Kabylie 2021 : détails de l’élection « inédite » de...

Reine de Kabylie 2021 : détails de l’élection « inédite » de Wissam Saïbi

Algérie – La ravissante Wissam Saïbi a été élue Reine de Kabylie pour l’année 2021 et voici les détails assez exceptionnels de sa consécration.

Dans ledit concours de beauté qui s’est déroulé dans cette région du pays et incluant trois (3) wilayas d’Algérie, à savoir Tizi Ouzou, Béjaïa et Bouira, on a assisté au couronnement de la jolie blonde, Wissam Saïbi, comme Reine de Kabylie dans son édition de 2021. La jeune femme a relaté les contours de son élection dans un entretien à El Watan, paru ce dimanche 16 mai.

Wissam précise alors que le choix porté sur elle est survenu face à une demi-dizaine de milliers de personnes présentes. Ce qui est exceptionnel dans cette édition distincte de tous les autres concours de beauté concerne le vote. En effet, les responsables de l’évènement ont impliqué le public dans ce processus à raison de 20 %.

Cela ne s’est jamais produit auparavant « dans l’histoire des concours de beauté », note fièrement la demoiselle. Le jury, quant à lui, était composé de figures agissant dans le domaine. Mais pas que ! Effectivement, il a été renforcé par des acteurs d’un autre horizon. Il s’agissait de professionnels du Droit, des avocats en l’occurrence.

Par quelle voie le public a-t-il choisi ?

Les votants parmi le public l’ont fait via les réseaux sociaux en regardant le déroulement de la cérémonie en direct. La connaissance de la culture kabyle revêtait également une importance cruciale pour décrocher le titre convoité par 14 jeunes femmes à fleur de l’âge et à la beauté envoutante.

Wissam Saïbi a su se distinguer et remporter la couronne de la Reine de Kabylie. C’était grâce notamment aux votes du public à sa faveur. Pour ce qui est de son avenir, elle explique que la priorité demeure la finalisation de ses études. Néanmoins, elle s’attache à poursuivre son parcours dans cet univers.

L’interlocutrice du quotidien national dit aspirer à se rendre utile par le biais de l’humanitaire. L’évènementiel la passionne aussi. D’ailleurs, elle n’omit pas de souligner que sa première expérience en la matière aura lieu très prochainement. Wissam Saïbi évoque un concours de chant baptisé « La Voix de Matoub » et qui sera tenu le 24 et 25 juin dans le village d’Aït Bouada.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes