18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéFranceRegroupement familial pour Algériens en France : Darmanin favorable à plus de...

Regroupement familial pour Algériens en France : Darmanin favorable à plus de limitations

Publié le

- Publicité -

France – Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, veut mettre en place de nouvelles limitations pour le regroupement familial des Algériens dans l’Hexagone. Apprenez-en plus à ce sujet dans les lignes de ce numéro du mercredi 1er mars 2023.

C’est lors d’une audience parlementaire que le ministre français aux origines algériennes s’est exprimé à ce sujet. Gérald Darmanin s’est dit favorable à plus de limitations dans l’étude du dossier de regroupement familial pour les étrangers présents en France, notamment les Algériens.

Pour rappel, les discussions sur le projet de Loi sur l’immigration présenté en Conseil des ministres le mois passé font l’actualité en France. Bien qu’il ne prévoit pas de modifications à ce qui est d’usage actuellement, le ministre de l’Intérieur a, tout de même, dévoilé lors de l’audience parlementaire tenue le 28 février que le gouvernement ne serait pas contre l’ajout de quelques amendements.

- Publicité -

Il a également rappelé que de nouvelles restrictions pourraient être imposées. Notamment pour ce qui est du regroupement familial en France. Un sujet très sensible sur lequel il a été interpellé au cours de cette même rencontre. De ce fait, il a apporté son point de vue sur la question. Cela, en attendant l’examen par le Sénat dudit projet de Loi à partir de fin mars.

« Si le Sénat allait vers des modifications, ça me paraîtrait de bon sens », affirme Darmanin

En effet, lors de cette audition, le ministre de l’Intérieur est revenu sur les points sur lesquels pourront être imposées certaines restrictions. Sachant que plusieurs sénateurs suggèrent également certaines de ces limitations. « Je serais favorable (…) à des dispositions qui pourraient limiter le regroupement familial sans être contraires à la Constitution », a-t-il affirmé.

Cela, avant de poursuivre que selon lui trois pistes devront être mises sous la loupe. On parle des conditions d’accueil des familles. D’après Darmanin, il serait favorable d’exiger un logement plus grand. Mais aussi, une rémunération plus importante à la personne qui désire faire venir sa famille à l’Hexagone. Ou encore, une durée plus longue passée en France que celle déjà en vigueur. C’est ce qui a été rapporté par Algérie Expat.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -