AccueilÉconomieLe regard de l’Europe vers l’Algérie va au-delà du gaz

Le regard de l’Europe vers l’Algérie va au-delà du gaz

Énergie – La Commissaire européenne à l’énergie, Kadri Simson, s’est exprimée sur les perspectives pour le cours du gaz et la coopération Algérie – Europe dans d’autres domaines. On vous en dit plus à ce sujet dans la suite de ce numéro du 12 octobre 2022. 

En effet, la Commissaire européenne à l’énergie a participé, hier à Alger, à l’ouverture de la 2e édition du Forum d’affaire Algérie – UE sur l’énergie. Au cours duquel, elle a discuté de plusieurs dossiers avec le Premier ministre algérien, et le ministre algérien de l’Énergie. Dans un communiqué, Kadri Simson a affirmé que l’Europe et l’Algérie peuvent conjointement renforcer leur coopération dans d’autres domaines que le gaz. 

À cet égard, elle a indiqué que les deux parties travaillent déjà ensemble sur le développement des énergies renouvelables. Elle a souligné que cette coopération augmentera les capacités de production d’énergie renouvelable et d’hydrogène. Il s’agit de ce que rapporte le média arabophone Awras

Pour sa part, le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Akrab, a révélé l’élaboration d’un plan d’action commun. Celui-ci vise, selon lui, à concrétiser les projets programmés dans le cadre de collaboration énergétique entre l’Algérie et l’Union européen. Le même responsable a assuré l’identification d’une liste de projets. Cette dernière sera discutée entre les deux parties lors de la 4ᵉ réunion annuelle de haut niveau du dialogue énergétique.  

L’UE veut explorer de nouveaux domaines en Algérie 

Par ailleurs, le ministre de l’Énergie a indiqué que les deux parties ont également évoqué la manière de développer les relations dans le domaine du gaz. Notamment, de la manière de soutenir les programmes algériens à travers Sonatrach. À ce propos, il a souligné qu’ils ont discuté de l’accès de l’Algérie aux marchés internationaux et européens de l’électricité.  

En outre, cette démarche européenne intervient à la lumière d’une crise énergétique qui touche le Vieux Continent ces derniers mois. Un bouleversement engendré par la guerre russo-ukrainienne. Pour sa part, Simson a indiqué que la Commission européenne prendra de nouvelles mesures pour stabiliser les prix du gaz

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes