Récupération des fonds détournés en Algérie : Zeghmati se prononce

Algérie – Le ministre de la Justice Belkacem Zeghmati, s’est exprimé au sujet de la récupération des fonds et des avoirs issus des crimes de corruption et détournés vers l’étranger.

En effet, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, s’est exprimé, hier 8 mars, lors du 14e Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale qui se tient à Kyoto (Japon), sur le dossier du recouvrement des fonds et des avoirs issus des crimes de corruption et détournés depuis l’Algérie vers l’étranger.

S’exprimant en visioconférence, le ministre Zeghmati a indiqué qu’en dépit des « résultats positifs » réalisés dans le cadre de la mise en œuvre des deux conventions onusiennes pertinentes; « il est regrettable de voir encore des barrières se dresser devant le recouvrement d’avoirs » et de fonds détournés depuis l’Algérie vers l’étranger.

| Lire aussi : Algérie : « Récupérer l’argent volé est un devoir », affirme le président Tebboune

Dans ce sens, le Garde des Sceaux a réitéré l’appel lancé par l’Algérie en direction de « tous les états membres de l’ONU en vue d’appliquer leurs engagements internationaux et intensifier les efforts pour faciliter le recouvrement des avoirs » et les fonds qui reviennent de droit à l’Algérie.

« L’Algérie affirme que l’administration, la gestion et l’utilisation des avoirs recouvrés relèvent en premier lieu de la responsabilité de l’Etat demandeur »; a-t-il précisé à cet égard. Il a par ailleurs souligné l’importance de « recouvrer les avoirs sans condition dans le strict respect des droits souverains des Etats ».

| Sujet connexe : Algérie : Belhimer annonce un dispositif pour récupérer « l’argent volé »

En outre, le ministre de la Justice a fait savoir que l’Algérie s’était portée candidate à la présidence de la commission spécialisée chargée de l’élaboration d’une convention internationale globale pour lutter contre l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC) à des fins criminels conformément à la résolution de l’Assemblée générale de l’ONU.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé