Recrutement des enseignants en Algérie : voici les prioritaires

Algérie – Parlons d’éducation dans ce numéro du 18 décembre 2021. Le recrutement des enseignants en Algérie se fait selon certaines conditions. Retrouvez qui sont les plus prioritaires pour décrocher un poste dans ce secteur, dans la suite de cet article. 

Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed avait répondu jeudi dernier à de nombreuses questions à l’Assemblée populaire nationale (APN) dont celle du recrutement des enseignants en Algérie. À ce sujet, il précise que les diplômés des écoles normales supérieures (ENS) restent prioritaires quant à l’embauche dans ce secteur. 

En effet, le responsable premier du pôle de l’Éducation en Algérie affirme une nouvelle fois que les étudiants de l’ENS sont prioritaires dans le processus de recrutement des enseignants. Il déclare dans ce sens, « en vertu de cette clause que les diplômés de ces écoles resteront prioritaires dans les recrutements ».

Dans un même contexte, sur le recrutement des enseignants en Algérie. Il a fait savoir que 8.247 enseignants sur un total de 8.706 diplômés des ENS ont été recrutés. Alors qu’un nombre de 459 enseignants se retrouvent sans poste. Interrogé sur la question de l’exploitation de la liste d’attente de l’année 2017-2018, il explique qu’il est impossible de les exploiter puisque les délais ont expiré. 

Toutefois, le porte-parole indique que le recours à cette liste pendant ces dernières années relevait de « l’exceptionnel ». Son application s’est exécutée afin d’assurer l’encadrement de quelques matières dans certaines régions des hauts-plateaux et du sud. C’est en tout cas selon ce que rapporte Le Soir dans son édition d’aujourd’hui. 

Recrutement des enseignants en Algérie : le ministre précise 

Toujours abordant le recrutement des enseignants en Algérie, la tutelle relève que celui-ci est soumis aux textes inclus dans le décret exécutif n°08-315 du 11 chaoual 1429 correspondant au 11 octobre 2008. Se rapportant au statut des fonctionnaires appartenant au corps de l’éducation nationale

De ce fait, le recrutement des enseignants en Algérie s’effectue selon une cartographie éducative bien précise. Cela en répondant à un nombre de postes vacants, du nombre des élèves scolarisés dans les établissements. Mais aussi des matières qui manquent d’enseignants. À partir de là, s’ouvrent de nouveaux postes budgétaires dans l’éducation.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes