Visa et Voyages

Rapatriement et voyage en France depuis l’Algérie : Ce qu’il faut savoir 

1
rapatriement algérie france
S'abonner :

Algérie/France – Le gouvernement français a mis à jour une nouvelle condition pour le rapatriement des ressortissants français bloqués en Algérie, souhaitant rejoindre leur foyer. Cette dernière consiste à une attestation mise en ligne, autorisant les ressortissants français à voyager, qui doit être impérativement présentée aux compagnies aériennes responsables du voyage.

Une nouvelle réjouissante pour les ressortissants français coincés en Algérie depuis le début du confinement. Ces derniers ont enfin le droit de rejoindre leur pays, par le biais d’un document mis en ligne par l’Etat français attestant de la possibilité du voyage; a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Cette attestation dite de déplacement international, disponible et téléchargeable sur ce lien; est bien évidemment soumise à un contrôle, par les compagnies aériennes assurant le périple. Cependant, seuls les ressortissants de l’union européenne, ainsi que les conjoints et leurs enfants possédant un visa d’installation daté du 17 mars; qui y ouvrent droit. Sans oublier les détenteurs d’un titre de séjour valide, dont les Algériens.  

Rapatriement depuis l’Algérie vers la France : Qui y ouvre droit ?

Cette traversée titanesque ne concerne que certaines catégories. En premier lieu, on parlera des titulaires d’un visa d’installation, qui ouvrent droit au rapatriement, et cela peu importe les modalités de son acquisition.

En deuxième lieu, les conjoints de français bloqués en Algérie à condition, qu’ils aient obtenu leur visa d’installation avant le 17 mars, délivré par les autorités consulaires françaises, sans pour autant avoir déjà résidé sur le territoire national.

Une précision que le consulat français n’a pas manqué de mentionner. Par contre, cette condition ne s’applique pas aux titulaires d’un visa de circulation. Par ailleurs, ceux qui disposent d’un visa de court séjour, ont une autorisation d’entrée en France.

Les détails à ne pas manquer

En troisième lieu, les résidents d’un pays tiers (RPT) conjoints et enfants d’un ressortissant français. Ceux-là doivent impérieusement détenir un visa de court séjour pour pouvoir bénéficier du programme de rapatriement et rejoindre la France.

Cependant, si ces ressortissants d’un pays tiers ne possèdent pas de visa de court séjour, à l’exemple du Canada. Alors exception sera faite, et ils pourront rentrer en France mais en alléguant leurs situations une fois atterri. Par conséquent, leurs séjours se limitera à une durée déterminée qui va de 90 à 180 jours; précise le quotidien français Le Parisien.

Enfin, il convient de souligner que bon nombre de voyageurs ont rencontré certains obstacles entravant leurs démarches de rapatriement ou de voyage vers le territoire français; notamment en ce qui concerne la délivrance de visa schengen ou la récupération de passeport. A cet effet, TLS Contact et l’Ambassade de France en Algérie ont apporté des réponses et des clarifications quant à la restitution des documents de voyage ainsi qu’à la reprise de la délivrance du visa.

Algérie : Les horaires de travail après l’Aïd El Fitr fixées par Wilaya

Article précédent

Aïd el Fitr 2020 en Algérie : La date officielle annoncée

Article suivant

Lire aussi

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
ugo Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
ugo
Invité

ces ressortissants français c’est leur problème, c’est un problème franco-français, ce n’est pas une affaire algérienne, l’Algérie est un pays souverain. l’Algérie s’occupe de ses enfants.