Rapatriement des ressortissants turcs bloqués en Algérie vers la Turquie

Algérie – L’Ambassade de Turquie en Algérie annonce le rapatriement des expatriés turcs. Ces ressortissants bloqués en Algérie pourront désormais rentrer chez eux dès la mi-juillet.

La représentation diplomatique a en effet déclaré la possibilité de rapatriement des Turcs coincés en Algérie. “Suite à la demande de nos citoyens qui souhaitent retourner en Turquie; on a prévu d’organiser deux vols d’Alger vers Istanbul le 15 et 16 juillet prochains”. 

C’est en partie ce que l’on peut lire sur le communiqué paru hier soir; sur la page Facebook de l’Ambassade de Turquie à Alger. Les ressortissants turcs pourront bientôt rentrer chez eux après plus de trois mois de blocage en Algérie. Deux vols de rapatriement sont au programme; et devront transporter les passagers. Ils s’effectueront le 15 et 16  juillet prochain, rapporte le site spécialisé Lapatrienews.com. 

Cependant, au vu de la hausse flagrante des contaminations liées au coronavirus en Algérie; la circulation entre wilaya est interdite et  les ressortissants turcs qui ne résident pas à la capitale devront prendre leur mal en patience et attendre les prochains vols prévus pour leur départ d’Alger le 21 et 22 juillet prochain.  

Dans le même communiqué; la chancellerie turque a annoncé l’ouverture prochaine, d’un bureau spécialisé dans l’information, le 14 juillet prochain. Ce bureau informera les expatriés des heures de vols; ou de tout autre changement relatif à la situation.

Rapatriement à partir de l’Algérie : 350 Tunisiens ont été ramenés chez eux mardi 07 Juillet 2020 

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a éclairé sur les circonstances; et conditions de ce rapatriement mercredi passé. Ainsi, 350 tunisiens ont bénéficié d’un rapatriement vers la Tunisie. Et ce, en passant par le Post Frontalier d’Oum Teboul. Les voyageurs tunisiens bloqués en Algérie et les résidents ont donc pu rentrer dans leur pays. 

Ce rapatriement concerne également les Algériens mariés à des Tunisiennes ou Algériennes épouses de Tunisiens; s’ils disposent d’un permis de résidence. 

Il y a eu alors des mesures sanitaires afin d’éviter la propagation du coronavirus. Pour ce faire, les Tunisiens se sont donc déplacés à l’aide de leurs véhicules personnels; et ont limité les contacts humains avec les autres voyageurs.

Toutefois, une mise en quarantaine de deux semaines dès l’arrivée est obligatoire. Rappelons par ailleurs que pour sa sécurité, le citoyen algérien devra respecter les gestes barrières; et ne reprendre une vie normale qu’ultérieurement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes