Rapatriement maritime d’Algérie : 2 voyages vers la France annoncés

Algérie/France – Des opérations de rapatriement par voie maritime, au départ d’Alger à destination de Marseille, sont à l’ordre du jour. L’annonce a été faite par le ministère français des Affaires étrangères.

Le ministère français des Affaires étrangères a indiqué, hier 5 juin, dans un communiqué de presse; que des traversées maritimes de rapatriement en faveur des ressortissants français bloqués Algérie ont été programmées. Deux liaisons sont d’ores et déjà programmées le  7 et 9 juin prochains; indique le document. 

En effet, bien que la France jouisse en ce moment d’un climat sanitaire tempéré, l’Algérie ne peut en dire autant. La levée de confinement dans le pays, bien qu’elle entre en vigueur demain dimanche 7 juin en Algérie dans une première étape, demeure toujours graduelle et prudente.

A cet égard, les services diplomatiques français annoncent le renforcement « des offres de transport » au bénéfice de leurs ressortissants encore bloqués en Algérie. Des liaisons de vols et de traversées maritimes ont été mises en place exceptionnellement par les deux pays en vue de remédier à la situation. 

Rapatriement maritime Algérie – France via Corsica Linea : Ce qu’il faut savoir

Comme mentionné plus haut, deux nouvelles liaisons maritimes seront opérées par la compagnie française Corsica Linea dans le cadre des opérations de rapatriement des français bloqués en Algérie. Les deux périples sont prévues les 7 et 9 juin 2020. Les deux ferrys devront assurer, selon le communiqué des services diplomatiques français; le transport de 1.000 passagers et 600 véhicules par traversée. 

Néanmoins, cela reste insuffisant, précise encore la même source. En effet, d’autres liaisons maritimes sont à prévoir dans les jours, voire les semaines à venir; si l’on se réfère au document du ministère français des Affaires étrangères. 

De son côté, la compagnie maritime Corsica Linea avertit les éventuels passagers bénéficiaires de ces traversées de rapatriement, rappelant à ce propos que ces « voyages spéciaux » sont réservées uniquement aux « détenteurs de la nationalité française; aux titulaires d’une carte de séjour valide et aux ressortissants d’un État membre de l’Union Européenne ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes