17.9 C
Alger
17.9 C
Alger
lundi, 13 mai 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesRapatriement des dépouilles : « L’Algérie a fait mieux que le Maroc...

Rapatriement des dépouilles : « L’Algérie a fait mieux que le Maroc et la Tunisie »

Publié le

- Publicité -

Algérie – D’après l’ex-député de l’émigration, Samir Chaabna, l’Algérie a consenti des efforts plus importants pour le rapatriement des dépouilles de ses ressortissants décédés à l’étranger, que ceux de ses voisins, le Maroc et la Tunisie. 

En plein temps de coronavirus, plusieurs pays ont dû fermer leurs frontières pour se prémunir. Bien que des milliers de citoyens soient décédés loin du pays, l’Algérie a pris soin d’assurer leur retour. Pour l’ex-député de l’émigration, Samir Chaabna, l’Algérie a consenti des efforts plus importants que le Maroc et la Tunisie pour permettre le rapatriement des dépouilles de ses ressortissants décédés à l’étranger.  

Invité sur le plateau de la chaîne de télévision, Beur TV, ce vendredi 05 mars 2021, le représentant à l’APN de la communauté nationale du sud de la France, s’est en effet prononcé sur le sujet du rapatriement des dépouilles des Algériens décédés à l’étranger. 

- Publicité -

| Lire aussi : Le Maroc annonce la suspension de ses vols avec l’Algérie et l’Égypte

« L’Algérie est le seul pays arabe qui a rapatrié ses citoyens décédés en France en temps de coronavirus », déclare-t-il en préambule. Chaabna poursuit ses dires en indiquant que le pays a déployé de grands efforts pour se faire. Ces efforts, dépassent de loin ceux du Maroc et de la Tunisie, souligne-t-il.

« La Turquie a consacré un vol ou deux pour le rapatriement. Tout s’est arrêté ensuite. La même chose pour le Sénégal », ajoute-t-il. Le député a, par la suite, tenu à avancer le nombre de personnes décédées qui ont été rapatriées. « On a rapatrié plus de 6.000 dépouilles mortelles », indique-t-il. 

| Sujet connexe : Ouverture des frontières et reprise des vols en Algérie : Dr Hammadi précise

« Tout cela grâce aux efforts du pays », conclut-il. Si l’on en se fie, l’Algérie a permis à plus de six (06) mille citoyens décédés à l’étranger de s’être enterrés sur la terre de leurs ancêtres. Cela dans le temps où les voyages étaient quasi-impossible en raison de l’arrêt des vols internationaux. 

- Publicité -

Rappelons par ailleurs que les frontières algériennes sont encore fermées. Les pouvoirs publics n’ont, jusqu’à présent, pas avancé une date précise pour l’ouverture du ciel algérien. Il convient de rappeler également que les vols de rapatriement d’Air Algérie du mois de mars ont été suspendus. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -