Rapatriement des Algériens bloqués en Turquie : délai fixé pour l’après-reprise des vols

Algérie/Turquie – Les Turcs accordent un délai d’un mois pour les visiteurs dont la validité de leurs séjours a expiré. Les Algériens coincés en Turquie feront l’objet de rapatriement au maximum dans les 30 jours; qui suivront la reprise des vols de notre pays.

En effet, « l’ambassade d’Algérie à Ankara porte à la connaissance de tout le monde (en particulier les Algériens bloqués en Turquie attendant leur rapatriement); que les autorités turques compétentes les ont informés de leur nouvelle décision.

Celle-ci concerne « les citoyens qui sont actuellement en Turquie et dont le séjour a dépassé la période légale »; peut-on lire sur le communiqué rendu public sur la page Facebook de la représentation diplomatique de l’Algérie dans la capitale turque.

Que cette période de séjournement, précise le texte, soit « spécifiée dans le visa ou le permis de séjour ». Les étrangers bloqués, « par la suspension des vols en raison de l’apparition et la propagation du nouveau coronavirus « Covid-19 »; sont dans l’obligation de quitter le territoire turc dans un délai d’un mois ». Cela « à compter de la date à laquelle il devient possible de regagner leurs pays ».

https://www.facebook.com/AlgerianEmbassyAnkara/photos/a.105694034317939/173410194212989/?type=3&theater

Rapatriement de près de 300 Algériens bloqués en Turquie

Les Algériens partis en Turquie et bloqués sur place bénéficieront-ils donc d’opérations de rapatriement ? Ou bien devront-ils encore prendre leur mal en patience ? Et ce, jusqu’au rétablissement des liaisons aériennes.  

Il convient de rappeler qu’Air Algérie assure continuer son programme de rapatriement de nos ressortissants. C’est de cette manière que la compagnie publique a opéré vendredi dernier un vol pour la Turquie. Le rapatriement d’un nombre de 290 Algériens a eu lieu.

D’autre part, l’ambassade de Turquie à Alger a communiqué le lundi 8 juin au sujet de ses activités. Il a fait savoir dans ce sillage que depuis le 1er jour du mois en cours; ces services reçoivent à nouveau les demandes de visa. Les mesures du confinement toujours en vigueur n’ont pas dissuadée la prise d’une telle reprise.

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes