26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
jeudi, 13 juin 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesRapatriement Algérie - Tunisie : La date et personnes concernées

Rapatriement Algérie – Tunisie : La date et personnes concernées

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’ambassade de Tunisie à Alger fixe la date de la prochaine opération de rapatriement des citoyens tunisiens bloqués chez nous et qui souhaitent rejoindre leur pays.

Plus d’une année s’est écoulée depuis la fermeture des frontières algériennes, en raison de la crise sanitaire provoquée par la Covid-19. Seuls quelques vols spéciaux et liaisons terrestres et maritimes sont autorisés. De ce fait, l’ambassade de Tunisie en Algérie annonce la date pour une nouvelle opération de rapatriement pour les citoyens tunisiens bloqués dans notre pays.

En effet, via sa page Facebook officielle, l’ambassade a annoncé le 22 mars dernier, la programmation d’une opération d’évacuation à partir de l’Algérie vers la Tunisie, qui concerne uniquement les Tunisiens. La date a été fixée pour le 05 avril prochain. Ainsi, pour en bénéficier, les personnes concernées doivent s’inscrire. Cela en appelant sur l’un des numéros mis à disposition par l’entité diplomatique.

- Publicité -

| Lire aussi : Frontières d’Algérie : Reprise des rapatriements vers ce pays

Le dimanche 28 mars 2021, il a été annoncé dans un communiqué, par le même biais, la liste des conditions et le protocole sanitaire mis en place par les autorités tunisiennes. Il s’agit de la présentation d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures. Et ce, lors de l’enregistrement au voyage au poste frontalier.

De plus, la présentation d’un justificatif d’un rendez-vous pour un deuxième test PCR, 48 heures après son arrivée en Tunisie. Le document serait téléchargeable par ici. Mais aussi, le citoyen devra s’engager à se tenir en quarantaine dans son domicile pour une durée de 48 heures.

| Sujet connexe : La Tunisie annonce de nouvelles mesures pour les touristes étrangers

Par la suite, une fois la période de mise en quarantaine terminée, il devra procéder à un deuxième test PCR. Dans le cas où ce dernier s’avère négatif, le concerné pourra voir lever sa période de quarantaine. Cela dit, l’ambassade informe les citoyens tunisiens qu’il serait tout de même important de rester vigilants. Et de suivre le protocole sanitaire mis en place par le gouvernement.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -