Ramadan en Algérie : 22 milliards débloqués pour les familles nécessiteuses

Algérie – Le Ramadan 2020 coïncide avec la propagation du Coronavirus, obligeant ainsi notre pays à adopter des mesures préventives, lesquelles ont amoindrit les revenus déjà minces des couches sociales fragiles. L’Etat a décidé d’apporter son aide. Voici les montants alloués.

« Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire a présenté un exposé sur l’opération de solidarité en faveur des familles nécessiteuses impactées par la crise sanitaire et celles bénéficiant de l’aide annuelle au titre du mois sacré de Ramadan »; indique un communiqué de la Présidence sanctionnant la réunion périodique du Conseil des ministres, présidée par le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune; rapporte l’agence de presse APS. 

Au sujet de l’allocation de solidarité, de 10.000 dinars algériens pour le mois de Ramadan 2020; le ministre Kamel Beldjoud a fait état, dans son exposé rendu public ce dimanche 19 avril; de « l’achèvement du recensement de 2.200.000 familles, dont les listes sont en cours d’assainissement pour éviter les doubles allocations »; et d’ajouter qu’un « montant de 22 milliards de DA a été alloué à cette opération ».  

A propos des autres catégories, dont le niveau de vie est notamment impacté par les mesures de prévention prises à l’encontre de la propagation de la pandémie dans notre pays; y compris celle des travailleurs libéraux, « restent soumises à la régulation des secteurs concernés, pour la mise en place des mécanismes et dispositions nécessaires à leur prise en charge », poursuit le détenteur du portefeuille de l’Intérieur.

La solidarité en marche

 « Jusqu’au 18 avril en cours, précise le membre du Gouvernement, 388.000 familles impactées, dont plus de 178.000 (45%) dans la wilaya de Blida; ont bénéficié de plus de 12.000 tonnes de produits alimentaires à titre d’aides issues de 39 wilayas dans le cadre de la solidarité ». En outre, « 220.000 familles vivant dans 5.500 zones d’ombre ont été entièrement couvertes en termes d’aides mais aussi de moyens nécessaires à une vie décente; comme l’eau potable ».

« La solidarité est un phénomène salutaire qui honore l’Algérie et lui confère sa particularité dans le monde »; a signalé le président Tebboune à l’issue de l’exposé de son ministre de l’Intérieur. « Une qualité (la solidarité) qui caractérise notre grand peuple à chaque fois qu’il a rendez-vous avec l’Histoire comme aujourd’hui face à la pandémie de nouveau Coronavirus ou hier avec le Hirak populaire béni »; a-t-il dit.

Par ailleurs et « dans le cadre de la lutte contre la spéculation et le monopole, 482 dossiers ont été déférés à la Justice et quelque 2.500 tonnes de produits alimentaires et plus de six millions et demi (6,5 millions) d’unités de produits et équipements pharmaceutiques, tels que les médicaments, les solutions hydroalcooliques, les gants et les masques, ont été saisies »; souligne Kamel Beldjoud selon la même source.

Qui sont les concernés par l’aide des 10.000 dinars ?

Un communiqué rendu public par la wilaya d’Oran, et repéré par Le Soir d’Algérie détaille la question des concernés par l’aide des 10 000 dinars algériens. Cette dernière sera en premier lieu « consacrée aux familles déjà recensées dans le cadre de l’aide prévue pour le mois de ramadan ». Par la suite l’aide s’étalera sur « les autres familles affectées par les mesures de confinement; ayant obligés des travailleurs saisonniers à cesser leurs activités »; et d’ajouter que « les familles censées percevoir 6 000 dinars à la place du couffin de denrées alimentaires de ramadan; verront cette aide passer à 10 000 dinars. Le virement de celle-ci s’effectue par poste à partir de ce mardi 21 avril ».

Le journal d’expression française fait mention des services d’Algérie Poste qui ont rappelé « les conditions de prévention » à l’ensemble de ses clients « qui se rendront dès lundi au niveau des bureaux de poste pour encaisser les allocations exceptionnelles »; en plus bien sûr de ceux qui vont retirer « leurs pensions » et également les salariés qui viendront chercher « leurs paies ».

« Le respect des distances est plus que jamais une priorité »; assure la société en mettant l’accent aussi sur l’utilité du « recours aux procurations mises à disposition des personnes âgées durant cette crise afin de leur éviter le déplacement ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes