27.9 C
Alger
27.9 C
Alger
lundi, 22 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieRamadan 2023 - Huile de table en Algérie : la vente directe...

Ramadan 2023 – Huile de table en Algérie : la vente directe adoptée

Publié le

- Publicité -

Algérie – En prévision du mois du Ramadan 2023, le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations a autorisé les opérations de la vente directe de l’huile de table en Algérie. On vous en dit plus, dans la suite de ce passage.

En effet, le mois béni 2023 s’annonce comme une période prometteuse pour les citoyens Dz. Grâce aux mesures adoptées par le gouvernement, les consommateurs en Algérie sont assurés de la disponibilité des produits alimentaires durant le Ramadan, comme l’huile de table. On vous en dit plus à cet égard dans la suite de ce numéro du mercredi 22 mars 2023.

Effectivement, le département ministériel de Tayeb Zitouni fait part d’une bonne nouvelle. La tutelle a révélé avoir mis en place un plan. Celui-ci vise à assurer l’approvisionnement des marchés en l’huile de table. Et satisfaire la demande croissante sur ce produit indispensable pour la préparation des plats succulents durant le Ramadan.

- Publicité -

Dans le détail, le chef du département du Commerce a ordonné d’autoriser aux producteurs d’huile de cuisson d’adopter la vente directe. Cela, au niveau des marchés de proximité ayant été mis en place dans toutes les wilayas du pays, à la rescousse des ménages Dz. Il est question de ce que rapporte le quotidien généraliste El Khabar dans son récent numéro.

Vers la hausse de la production de l’huile de table

Tayeb Zitouni a émis cette directive en marge d’une réunion de travail tenue avec les opérateurs économiques. Lors de ce même rendez-vous, le successeur de Kamel Rezig a donné une autre instruction. Il a enjoint les producteurs de porter la production de l’huile de table de 3.550 tonnes à 4.690 quotidiennement. Et ce, à partir de la semaine en cours.

L’enjeu est de couvrir les besoins des citoyens algériens en matière de ce produit de large consommation durant le mois du jeûne. Mais également, de réduire les perturbations qu’a connu le marché national ces derniers temps. Il s’agit là encore de ce dont nous informe la source médiatique susmentionnée.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -