AccueilSociété et CultureSociétéRamadan 2023 en Algérie : les instructions de Tebboune 

Ramadan 2023 en Algérie : les instructions de Tebboune 

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a donné une série d’instructions et orientations relatives aux préparatifs pour le mois de Ramadan 2023. On relate pour vous les détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

En effet, le président de la République a présidé, ce dimanche, une réunion du Conseil des ministres. Lors de ce rendez-vous, Abdelmadjid Tebboune est alors revenu sur plusieurs dossiers et il a notamment donné des directives liées à la préparation du mois de ramadan 2023 en Algérie. Dzair Daily se charge de fournir pour vous plus d’informations à cet égard dans la suite de ce numéro du lundi 9 janvier 2023.

Effectivement, le ramadan approche à grands pas. Sa date approximative débutera aux alentours du 22 mars prochain. Ainsi, un peu plus de deux mois avant son arrivée, le chef de l’État a exigé à son gouvernement de fournir toutes les conditions appropriées durant cette parenthèse sacrée. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

Les directives de Tebboune : davantage de détails

Dans ce sens, le locataire du Palais d’El Mouradia a ordonné de prendre toutes les mesures nécessaires. Cela afin de garantir l’approvisionnement des produits de large consommation en quantités suffisantes. Abdelmadjid Tebboune a de ce fait indiqué la nécessité de lutter contre les opérations de spéculation. Une pratique qui martyrise les citoyens chaque mois de jeûne.

Il a appelé, alors, son gouvernement à lutter contre la hausse vertigineuse des produits. Et cela, tout au long de l’année. Il s’agit là encore de ce dont nous informe le média généraliste susmentionné. Par la même occasion, le président de la République a tenu à encourager les agriculteurs à proposer leurs produits directement au consommateur.

Il a également enjoint d’allouer des sites pour leurs activités pendant le mois sacré. Des directives importantes qui visent à réguler et contrôler les marchés. Elles devront permettre au passage de soulager les citoyens confrontés à la cherté des produits chaque mois de Ramadan.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici