26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentRamadan 2023 en Algérie : bananes de production locale mises sur le...

Ramadan 2023 en Algérie : bananes de production locale mises sur le marché pour casser les prix

Publié le

- Publicité -

Algérie – À l’occasion du Ramadan, une opération de commercialisation des bananes de production locale a été lancée, en vue de contrôler les prix. On vous en dit plus à cet égard juste en bas dans l’article.

Chaque mois sacré, le consommateur Dz se retrouve heurté à une majoration des coûts des légumes et des fruits. Chose qui met à rude épreuve les ménages algériens. Cependant, pour ce mois du Ramadan 2023, les autorités ont adopté une mesure qui a concrétisé la baisse du prix des bananes en Algérie. Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à lire l’intégralité de ce passage du jeudi 30 mars 2023.

Effectivement, la commercialisation des bananes de production locale a connu son lancement sur le territoire national. Et ce, dans la wilaya de Jijel. Le but est de rendre ce fruit plus accessible pendant ce mois béni. Il s’agit, de toute façon, de ce que rapporte le quotidien généraliste Ennahar dans son récent numéro.

- Publicité -

En effet, après une flambée qui a touché plusieurs produits, vient le tour de la banane dont le prix était hors de portée. Cependant, une solution alternative a été adoptée au plus grand soulagement des citoyens. Celle-ci consiste à vendre directement « du producteur au consommateur » des bananes de production locale.

Ramadan 2023 : le prix de banane produit en Algérie

Effectivement, des grappes de bananes mûres cultivées sous des serres multichapelles sont commercialisées à moins de 450 dinars le kilogramme. Cette alternative d’approvisionnement du marché national en ce fruit produit localement a fait baisser son prix de 200 dinars. Une réduction considérable qui a enchanté le consommateur algérien.

Cette opération est, en effet, le résultat de la persévérance des investisseurs Dz. Ces derniers prévoient une production de 300 quintaux l’année prochaine. Il est question là encore de ce dont nous informe la même source médiatique.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -