Ramadan 2022 : flux timide des Algériens sur les magasins d’ustensiles par rapport à l’année passée (vidéo)

Algérie – À l’approche du ramadan 2022, les Algériens marquent des flux timides sur les magasins d’ustensiles, comparé à l’année dernière. Nous vous dévoilons plus de détails dans les prochaines lignes de cet article du 14 mars 2022.

L’ambiance des marchés algériens se démarque par des mouvements assez particuliers peu avant le mois sacré. Cependant, les Algériens ont marqué des flux modestes sur les commerces avant ce ramadan 2022 par rapport à l’année passée, notamment au niveau des magasins d’ustensiles.

À chaque avènement du mois de ramadan, les ménages algériens enrichissent leurs foyers de nouveaux ustensiles. En effet, cela s’ inscrit comme une tradition qui fait le bonheur des femmes en Algérie. Une tradition qui se manifeste de moins en moins pour des raisons socio-économiques. Particulièrement, en raison de la cherté enregistrée sur les divers ustensiles.

Dans ce contexte, la chaîne Ennahar a recueilli différents témoignages dans plusieurs magasins. Entre vendeurs et acheteurs, la conclusion tirée est la même. Ainsi, l’achat des ustensiles connaît une baisse significative, en comparaison avec la période précédant le ramadan dernier.

Les Algériens se passent des nouveaux ustensiles pour le ramadan 2022 

À ce égard, une femme algérienne, Khadidja, s’est exprimée au micro de la source précitée. En fait, celle-ci a révélé que pour ce ramadan, elle s’y prendra différemment. Autrement dit, la dame a dévoilé qu’elle allait se contenter des articles achetés l’an dernier spécialement pour le mois de ramadan.

Par ailleurs, les vendeurs ont souligné que ce commerce est loin du niveau enregistré durant les périodes similaires dans le passé. Notamment, avant le mois du jeûne de 2021. Quant à la raison, les commerçants ont expliqué que les prix appliqués sont élevés par faute du manque d’importation.

En outre, il est important de noter que cette hausse des prix n’est pas propres aux ustensiles. Ainsi, la majorité des articles ménagers se vendent à des tarifs excessifs, à l’instar des services de table. En sus, cette augmentation est présente même au niveau des ustensiles vendus par pièce. De ce fait, beaucoup de citoyens renoncent à cette habitude en raison de la baisse de leur pouvoir d’achat. L’objectif est donc la préservation du budget familial. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes