Ramadan 2022 en Algérie : 3 facteurs haussent les prix, selon les experts

Algérie– Avec l’approche du mois de Ramadan, il est désormais de coutume que les prix des produits alimentaires flambent, Dzair Daily vous donne l’explication des experts sur les facteurs qui influencent cette hausse en Algérie. 

Aissam Bedrici, secrétaire de l’Union générale des commerçants et artisans indépendants s’est exprimé sur la rareté des produits de grande consommation à l’approche du Ramadan, et l’augmentation substantielle des prix. Les facteurs qui contribuent à la hausse des prix pendant le Ramadan en Algérie ont également été évoqués.

En effet, le même intervenant a indiqué être en relation avec le ministère du Commerce. Dans le but de mettre en place des stratégies afin d’assurer la disponibilité des produits de grande consommation en Algérie. Et ce, dans le cadre de la mise en œuvre du programme du gouvernement. Qui vise à freiner le phénomène de la spéculation et de la hausse des prix, relate Echorouk.

Ainsi, il a été proposé au ministère d’appliquer les prix préférentiels. Et de plafonner les marges bénéficiaires pour tous les produits qui connaissent une rareté au niveau du marché, de la spéculation et des flambée dans leurs tarifs. Les commerçants doivent tous respecter ces conditions afin de minimiser l’impact de ces hausses sur le consommateur.

La stratégie du gouvernement pour contrer la hausse des prix durant le Ramadan

Et pour cause, le consommateur a intégré de mauvaises habitudes de consommation. Mais la hausse des prix de tous les produits de consommations l’oblige à trouver des solutions. Afin de mieux consommer et de dépenser moins. Cependant, les paramètres qui font du consommateur la victime  sont l’avidité et la soif du profit des commerçants, la spéculation et l’impossibilité de contrôler le marché.

Par conséquent, la régulation de tous ces paramètres permettrait de stabiliser le marché, et assurerait une disponibilité de tous les produits. Cela apaiserait également la pression et les produits seront plus facilement accessibles. Il faut savoir que plus de 1.000 marchés de proximité mettront en application ces mesures de prix préférentiels durant ce mois de Ramadan, selon l’Union des commerçants.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes