Ramadan 2021 en Algérie : Tenue des Tarawih.. Mechnane s’exprime

Algérie – Le président de la Commission ministérielle de la Fatwa, Mohand Idir Mechnane, a révélé que la tenue ou non de la prière des Tarawih, durant le Ramadan 2021, dépendra de l’évolution de la situation sanitaire en Algérie.

En effet, Mohand Idir Mechnane, président de la Commission ministérielle de la Fatwa, a précisé, ce mardi 02 mars 2021, que la tenue ou pas de la prières des Tarawih, tout au long du mois de Ramadan 2021 en Algérie, dépendra de l’évolution de la situation sanitaire liée à la Covid-19 dans le pays. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

Dans le détail, le même responsable a indiqué que la Commission poursuit son étude. Cela pour statuer sur le sujet de l’accomplissement de la prière des Tarawih dans les mosquées. Ainsi, il affirme que la décision sera prise dans le but de préserver l’intérêt public. L’intérêt des citoyens constitue alors la visée principale de l’étude en question, dit-il.

Par la suite, Mechnane a noté que l’ensemble des membres de l’instance, en charge de la Fatwa en Algérie, travaillent en étroite collaboration. Ils coopèrent dans le but d’émettre une Fatwa conforme aux préceptes de l’Islam. Toutefois, cette décision dépendra, bien évidemment, des données scientifiques. Il s’agit donc de celles transmises par les autorités compétentes, précise-t-il.

| Lire aussi : Ramadan 2021 en Algérie : La prière de Tarawih va être maintenue ?

Cependant, le membre de la Commission de la Fatwa estime qu’il est encore tôt pour prévoir ces données scientifiques. L’orateur indique que les études sont en cours. On collecte encore les informations nécessaires. Il y a aussi lieu d’un suivi de l’évolution de la situation sanitaire dans le pays.

Pour ce faire, la Commission ministérielle de la Fatwa travaille en coordination avec le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs dont elle dépend. Elle collabore aussi avec le ministère de la Santé. Chose qu’elle fait également avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, a expliqué Mechnane. 

| Sujet connexe : Ramadan 2021 en Algérie : Berkani s’exprime sur à la tenue de Tarawih

Pour rappel, une annonce a émané de l’Institut Pasteur d’Alger (IPA). Elle date du 25 février dernier. Selon cette déclaration, de nouveaux cas affectés par le nouveau variant britannique ont émergé en Algérie. En conséquence, de nouvelles mesures de restriction ont été prises par le gouvernement. Ceci dans le but de lutter contre la propagation de la nouvelle souche dans le pays.

Au sujet de l’accomplissement de la prière des Tarawih dans les mosquées, de nombreux spécialistes se sont en fait opposés à cette décision. Parmi eux, Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique. Le médecin estime que la prière de Tarawih doit être annulée pour ce Ramadan 2021. Il justifie son avis par les circonstances sanitaires actuelles. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé