Algérie : Rebrab s’exprime sur les prix et la disponibilité de l’huile

Algérie – Omar Rebrab, vice-président du groupe Cevital, s’exprime sur la disponibilité de l’huile durant le mois de Ramadan 2021, et les prix qui seront appliqués.

En effet, le vice-président du groupe Cevital, Omar Rebrab, qui n’est autre que le fils aîné du fondateur du conglomérat, Issad Rebrab, s’exprime sur la disponibilité de l’huile tout au long du mois de Ramadan 2021 en Algérie, et les prix qui seront pratiqués pour ce produit de large consommation, rapporte TSA ce mardi 09 mars 2021.

Dans le détail, la hausse des prix de l’huile de table de Cevital inquiète les citoyens algériens. De ce fait, certains sur les réseaux sociaux commencent même à évoquer de pénurie de ce produit. Alors, le membre de la direction du groupe rassure la population, lors de cette intervention.

Lire aussi : Ramadan 2021 en Algérie : Produits de consommation, les prix baisseront ?

Omar Rebrab indique que les bruits qui circulent ne sont que l’œuvre d’une intox. Il précise que les produits sont toujours disponibles et qu’ils le resteront, tout au long du mois du jeûne. Ainsi, il ajoute que les prix demeurent inchangés durant toute cette période.

Une baisse dans les prix des produits de première consommation pour le mois de Ramadan ?

Il est à noter que ces dernières semaines ont été marquées par une hausse des prix des produits de première nécessité en Algérie. Certains spécialistes estiment que parmi les raisons de cette flambée, la dévaluation de la valeur du dinar. Mais aussi, l’augmentation des prix des matières premières.

De ce fait, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a tenté d’agir au plus vite pour trouver une solution. Il a donc donné des directives aux membres du gouvernement, afin de mettre en place les mécanismes nécessaires. Ce qui est censé permettre aux coûts de ces produits de connaître une baisse pour le mois béni de l’année en cours.

Sujet connexe : Ramadan en Algérie : Le plan pour baisser les prix de produits de consommation

De plus, plusieurs protocoles ont été mis en place pour éviter la non-disponibilité de ces aliments, durant cette période. Le cadre au ministère du Commerce, Ahmed Mokrani, a même parlé d’un processus de numération. Une pratique qui permettra aux gestionnaires de suivre les mouvements des stocks. Ils pourront, de cette façon, prévoir les quantités nécessaires pour répondre aux besoins des citoyens.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes