Ramadan 2021 en Algérie : La prière de Tarawih autorisée dans les mosquées

Algérie – Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a enfin tranché, la prière de Tarawih pour ce mois de Ramadan 2021 se tiendra bel et bien dans les mosquées.

- Advertisement -

En effet, à travers un communiqué rendu public le mercredi 31 mars 2021, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a autorisé la pratique de la prière de Tarawih dans les mosquées pour ce Ramadan 2021 en Algérie. Et ce, suite à la nette amélioration observée dans le nombre de cas  contaminés au Coronavirus enregistré.

Dans le détail, le ministère a indiqué que dans le cadre de la continuité du processus d’ouverture progressive des mosquées en Algérie dépendant de la stabilité de la situation sanitaire et le respect du protocole mis en place par le gouvernement, il a été décidé de procéder à l’ouverture des mosquées pour l’établissement de la prière de Tarawih durant le mois sacré.

| Lire aussi : Tenue de la prière de Tarawih en Algérie : Le ministre s’exprime

De ce fait, les membres du Comité ministériel de la Fatwa, après concertation du Comité scientifique. Ce dernier chargé du suivi de l’évolution de la pandémie Covid-19, ont tranché. Ils se sont même réjouis du franc succès qui a été observé depuis l’ouverture partielle des mosquées. Les citoyens ont veillé à respecter les restrictions, dans le but de lutter contre la propagation de l’épidémie dans ces lieux bénis.

Cependant, par le biais du même texte, l’organisme a mis en place un nombre de dispositions. Et ce, pour mener à bien la pratique de cet acte religieux. Il s’agit de l’ouverture des mosquées concernées par la prière du vendredi et les cinq prières quotidiennes. Pour les Tarawih, l’ouverture se fera 15 min avant la Salat de Icha. Tandis que la fermeture après 15 min de l’accomplissement de la prière.

| Sujet connexe : Ramadan 2021 (Algérie) : Les éventuelles wilayas concernées par Tarawih

Ainsi, une distanciation sociale de 1m50 est préconisée entre deux individus. Contrairement à leurs habitudes, les imams devront alléger les Tarawih. Cela, en les pratiquant avec un hizb au lieu d’un et demi. Additivement à cela, les citoyens devront se contenter de faire leur prière à l’intérieur des mosquées. L’utilisation des rues et des trottoirs est strictement interdite.

De plus, pour garantir la santé et la sécurité des personnes âgées, le ministère les invite à faire leurs prières, dont la prière de Tarawih à leur domicile. De même pour les femmes enceintes et celles qui allaitent. Toutefois, les autres femmes sont autorisées à se présenter aux mosquées pour cette pratique religieuse; à condition de ne pas emmener des enfants avec elles.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes