Ramadan 2021 en Algérie : Berkani s’exprime sur à la tenue de Tarawih

Algérie – À la lumière des nouveaux cas atteints par le variant anglais de la Covid-19, de nombreux spécialistes de la santé, dont le Dr Bekkat Berkani s’opposent à la tenue de Tarawih durant le ramadan 2021 en Algérie.

- Advertisement -

En effet, et selon le spécialiste Bekkat Berkani, la prière de Tarawih pendant le mois de ramadan 2021 doit être de nouveau annulée en Algérie. Et ce, pour la deuxième année consécutive et pour les même raisons que celles de l’année dernière. C’est en tout cas ce que rapporte le site d’information Djalia Dz, dans son numéro du 27 février 2021, des propos émis par Dr Berkani.

En fait, il y a quelques jours de cela, soit ce 25 février 2021, l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) a annoncé dans un communiqué, la contamination de deux (02) individus du nouveau variant anglais de la Covid-19.

Outre l’impact sanitaire que pourrait avoir cette nouvelle version dudit virus en cas d’imprudence, de nombreux spécialistes de la santé se préoccupent déjà du déroulement du mois du Ramadan 2021 en Algérie. C’est justement le cas de Mohamed Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique en Algérie.

| Lire aussi : Ramadan 2021 en Algérie : La prière de Tarawih va être maintenue ?

Celui-ci s’oppose catégoriquement à la tenue des prières de Tarawih pendant le mois sacré du ramadan. De son avis et vu la situation sanitaire actuelle, la tenue de ce culte serait un choix totalement imprudent. Et surtout après l’apparition de nouveaux variants du coronavirus en Algérie, précise-t-il.

Le même orateur estime que les grands rassemblements au sein des mosquées pour accomplir ces prières, qui sont surérogatoires, seraient dangereux. Et pour cause, de tels groupements seraient favorables à la propagation du virus.

Surtout que ces souches mutantes de la Covid-19 se transmettent plus facilement. Leur vitesse de transmission est estimée à huit (08) fois plus rapide que la version classique du virus. C’est là ce dont nous informe le site spécialisé susmentionné. 

Des membres de l’Association des Oulémas Musulmans Algériens (AOMA) appellent à la tenue de Tarawih durant le ramadan 2021

Ainsi, Berkani ne s’est pas montré très favorable à la tenue de la prière de Tarawih au prochain Ramadan. Et ce, pour l’intérêt des citoyens algériens, toujours selon l’avis du spécialiste.

Ce n’est toutefois pas le cas des membres de l’Association des Oulémas musulmans algériens (AOMA). Ces derniers ne comprennent pas l’intérêt d’interdire la prière de Tarawih. Et ce, malgré le fait que depuis leur réouverture, toutes les mosquées en Algérie n’ont enregistré aucun cas positif à la covid-19. C’est également ce que mentionne le site d’information.

| Sujet connexe : Ramadan 2021 en Algérie : Tenue de la prière de Tarawih.. Le ministre précise

Les membres de l’AOMA n’ont donc pas été convaincus des arguments présentés par les spécialistes de la santé. Et ils ont à leur tour appuyé leur propos par leurs propres arguments. Ceux-ci estiment que les mosquées sont l’un des endroits les plus à cheval sur le respect des mesures sanitaires. Ils ajoutent que ce mois de Ramadan se déroulera en période estivale.

Ce qui permettrait aux citoyens d’accomplir leur prière de Tarawih à l’extérieur en plein air. Et donc minimiser, voire écarter totalement le risque de contamination. Les membres de l’association susmentionnée voient également en cela, l’occasion d’invoquer le Dieu tout-puissant à éradiquer le virulent virus pendant ce mois sacré du Ramadan. C’est sur quoi a conclu la même source. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes