AccueilÉconomieAutomobileQuota et date d’entrée des voitures d’importation : le ministère de l’Industrie...

Quota et date d’entrée des voitures d’importation : le ministère de l’Industrie explique

Automobile – Le Directeur des industries sidérurgiques, mécaniques, aéronautiques et navales au ministère de l’Industrie a donné plus d’informations concernant le retour de l’importation de voitures en Algérie, notamment la date et le quota prévu. 

Après près de quatre années de stagnation, le marché automobile algérien semble enfin relancer. Les bonnes nouvelles s’enchaînent avec des accords annoncés avec les constructeurs étrangers. Ou encore la reprise prochaine de l’activité de l’importation. À ce propos, Mohamed Djebili, représentant du ministère de l’Industrie, a donné plus d’informations concernant la date d’entrée des voitures d’importation et les quotas. 

Le même responsable s’est confié ce jeudi 12 janvier 2023 dans une émission diffusée sur la chaîne de télévision Ennahar TV. Dans le détail, il a indiqué que l’entrée des véhicules est liée à l’obtention d’une autorisation d’importation. Il a expliqué que les propriétaires de ladite autorisation pourront débuter directement le processus d’importation. Cela dans un délai de 30 jours, a-t-il encore souligné. 

En revanche, Djebili a appelé, lors de son intervention, à éviter toute désinformation sur le dossier de l’automobile. « Les informations officielles seront communiquées en temps réel par le ministère de l’Industrie », a-t-il assuré.

Concernant la date d’entrée de la première voiture en Algérie. Le responsable a expliqué également que « personne ne peut décider de la période, si c’est ou cours dans les 6 ou 3 mois prochains ». 

Importation de voitures : voici le quota prévu 

Par ailleurs, ce même responsable auprès du ministère de l’Industrie s’est penché sur le nombre de véhicules qui seront importés en Algérie. Dans ce sens, il a souligné qu’il n’y a pas de quota spécifique. Et ce, pour le nombre de voitures qui entreront dans le marché automobile algérien

Dans le même contexte, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a révélé que les prix des voitures importées seront « raisonnables ». À ce propos, il a indiqué que les tarifs seront soumis à la loi de l’offre et de la demande. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici