AccueilActualitéQualité des dattes algériennes : un organisme marocain coupe court à la...

Qualité des dattes algériennes : un organisme marocain coupe court à la polémique

Algérie – Un organisme marocain s’est prononcé sur la qualité des dattes algériennes, après la campagne de boycott du produit purement DZ lancée récemment au Maroc. Dzair Daily vous en dit davantage à ce sujet dans la suite de cet article du 19 mars 2023. 

Comme à l’accoutumée, une large campagne de boycott des dattes algériennes est lancée dans le territoire marocain à l’approche du mois de Ramadan. Cette année encore, des voix se sont levées au Maroc pour stopper la consommation de ce produit algérien durant le mois sacré. 

Cette campagne de boycott est lancée par des internautes marocains sur les réseaux sociaux. Toutefois, des politiciens ont également rejoint ce mouvement avec des arguments « sanitaires ». Les raisons évoquées par les initiateurs, c’est la qualité. Selon eux, elle serait « cancérigène ». 

Il sied de souligner, par ailleurs, que la datte algérienne arrive au Royaume Chérifien. Et cela, malgré la fermeture des frontières entre les deux pays. Cette conjoncture de crise est due à la rupture des relations diplomatiques entre Alger et Rabat. Néanmoins, cet argument soulevé par les boycotteurs est battu en brèche par un organisme marocain. 

Dattes algériennes : la FMDC tranche sur la qualité 

En effet, un dernier rapport publié par la Fédération marocaine des Droits du consommateur (FMDC) a tranché sur la qualité des dattes algériennes. Cet organisme n’a rien trouvé à dire sur ce produit. Il a affirmé que les résultats des analyses réalisés sur des échantillons. « Ces derniers ont prouvé que ces dattes sont exempts de résidus de pesticides cancérigènes », a-t-il confié.  

Selon le même document, ce produit DZ répond à toutes les normes internationales. De même, il a noté que les dattes importées de Tunisie, d’Arabie Saoudite et des Émirats Arabes Unis (UAE), ne contiennent pas le même résidu. 

Toutefois, il a indiqué la présence d’une grande proportion de parasites, d’origines inconnues, dans les dattes importées des Émirats. « Ce qui peut constituer une menace sur la santé du consommateur », a-t-il encore souligné.

marocain dattes algériennes

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici