15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
lundi, 15 avril 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureSociétéProtection de l’enfance en Algérie : une application mobile pour les signalements

Protection de l’enfance en Algérie : une application mobile pour les signalements

Publié le

- Publicité -

Algérie –  La Déléguée nationale à la protection de l’enfance a annoncé que des outils seront prochainement mis à la disposition des citoyens pour faciliter les signalements. Dzair Daily vous en dit davantage à ce propos dans la suite de cette édition du 2 février 2023.

En effet, une application mobile sera mise en place pour servir à effectuer des signalements dans le cadre de la protection de l’enfance en Algérie. C’est en tout cas ce qu’a indiqué Meriem Cherfi, Déléguée nationale à la protection de l’enfance. Cette démarche s’inscrit dans le but de la multiplication des mécanismes permettant de recevoir le maximum de requêtes dans la cadre de la protection de l’enfance.

Dans le détail, la responsable a indiqué que son institution mettra le développement technologique au service des citoyens. Tout comme le gouvernement s’affaire à numériser différents secteurs. Cela passera par la création d’une application mobile, qui recevra les requêtes et signalements des Algériens dans le cadre de la protection de l’enfance. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar.

- Publicité -

Par ailleurs, le numéro vert mis en place par les services de la protection de l’enfance reçoit de plus en plus d’appels. Cet élan témoigne de la prise de conscience collective des citoyens, quant à la nécessité impérieuse de prendre soin des enfants. Cherfi a d’ailleurs insisté sur l’importance de l’apport de la société civile à l’élaboration de la stratégie de protection de l’enfance.

La protection de l’enfance au cœur des préoccupations de l’État algérien

Dans le même contexte, la responsable s’est engagée à travailler pour la mise en place d’espace supplémentaire dédié aux divertissements des enfants. En plus de la publication de nouveaux textes réglementaires et de la construction de centres spécialisés. Ces derniers accueilleront les concernés et assureront des campagnes de prévention et d’autres services liés au bien-être des jeunes enfants.

La Déléguée nationale à la protection de l’enfance a également assuré de l’engagement de l’État et de la constitution dans ce volet. Elle a notamment souligné que la constitution algérienne accorde une place importante à la protection de l’enfance dans ses articles. L’État travaille aussi à assurer la meilleure prise en charge de ce segment de la société.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -