Projets des nouveaux stades de foot inachevés en Algérie : les résolutions pour finaliser les chantiers révélées

Algérie – En marge d’une visite dans la wilaya de Tizi Ouzou, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville (MHUV) a dévoilé les nouvelles mesures prises par l’État afin de terminer les travaux dans les nouveaux stades de foot. Retrouvez toute l’information, ce dimanche 20 mars 2022. 

Baraki, Douera ou encore Tizi Ouzou, ce sont les nouveaux stades de foot en Algérie, qui attendent de voir la lumière depuis des années. Mais cette fois-ci, le gouvernement algérien semble déterminer à poursuivre les travaux et à finaliser ce qui reste encore tout simplement des projets.

Effectivement, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville (MHUV) a divulgué une série de mesures prises par l’État afin de mener à terme ces chantiers. En effet, Mohamed Tarek Belaribi a exprimé clairement la volonté du gouvernement pour finaliser ces enceintes sportives.

En marge d’une visite de travail effectuée, aujourd’hui, dans la wilaya de Tizi Ouzou. Le responsable a affirmé que le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a donné des instructions afin d’accélérer le travail. Ainsi, le premier responsable de la tutelle a levé le voile sur une enquête d’évaluation de l’état d’avancement des travaux.

Dans le même cadre, Belaribi a indiqué que son département a déjà lancé un appel d’offre. Selon lui, les noms des entreprises qui se chargeront du reste des travaux seront communiqués d’ici un mois. Il a en outre souligné qu’ils se poursuivront avec le système 3 fois 8, selon le cahier des charges élaboré. Pour lui, les délais de réalisation auront un impact capital dans la suite des projets.  

Stade de Tizi Ouzou : une infrastructure très attendue 

Par ailleurs, à l’arrêt depuis 2019, la population de Tizi Ouzou guettent avec impatience l’achèvement des travaux de leur nouvelle enceinte sportive. Toutefois, Belaribi a récemment donné des instructions qui devront relancer le chantier. Il convient de rappeler que l’infrastructure en question se situe à Boukhalfa à environ 5 Km du chef-lieu. Le projet de sa réalisation a été lancé il y a 12 ans, en 2010. 

Depuis, les travaux ont connu plusieurs arrêts. Le dernier en date est survenu suite à la résiliation du contrat de la société turque MAPA. En outre, ce projet d’envergure englobe un stade de 50.000 places, un stade d’athlétisme de 6.500 places et un parking. Il servira d’enceinte au club le plus titrés en Algérie, la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK).

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes