AccueilActualitéProfanation du Coran aux Pays-Bas : l’Algérie réagit

Profanation du Coran aux Pays-Bas : l’Algérie réagit

Algérie – Suite à la destruction d’un exemplaire du livre sacré de l’Islam, le Coran, au Pays-Bas, l’Algérie a réagi par le biais d’un communiqué. Dzair Daily relate pour vous les détails dans la suite de cette édition. 

Dans les pays occidentaux, il n’est pas rare de voir les musulmans cible d’intolérance et de discrimination par des islamophobes. Sous couvert de la liberté d’expression, ils s’attaquent à la religion islamique et ses symboles.  Et ce, à l’image d’un militant qui a profané, ce samedi, le livre saint à La Haye. Suite à l’autodafé des copies du Coran aux Pays-Bas, l’Algérie n’est pas restée les bras croisés. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de ce numéro du mercredi 25 janvier 2023.

Effectivement, deux (2) autodafés du Coran ont eu lieu récemment en Europe. Celles-ci ont provoqué la colère du monde musulman. Le premier a eu lieu en Suède où un militant de l’extrême droite a brûlé sur la voie publique un exemplaire du texte sacré. Cela lors d’une manifestation autorisée par la police. La seconde profanation a été commise au pays de Mark Rutte. 

En effet, un responsable néerlandais du mouvement Pegida a été filmé en train de déchirer des pages du Coran, avant de les piétiner. Suite à cet acte odieux commis par ces islamophobes, les condamnations ont fusé. Notamment en Algérie. Effectivement, à travers un communiqué, le ministère des Affaires étrangères s’est indigné de ce geste infâme.

L’Algérie condamne l’autodafé du Coran 

L’Algérie a condamné fermement cet acte qui attise la haine. En réaction à la destruction des pages du livre saint de l’Islam, le département de Ramtane Lamamra a qualifié cette action de « Provocation qui peut avoir de graves répercussions sur la paix sociale ». Il s’agit, en effet, de ce que rapporte le média arabophone Dz News.

Par ailleurs, la même tutelle a appelé les gouvernements concernés à la fermeté devant toute atteinte aux symboles sacrés des religions. Et à promouvoir une culture de paix, de tolérance, de coexistence et à rejeter l’extrémisme. C’est toujours de dont nous informe la même source médiatique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici