Production du vaccin chinois Sinovac anti- Covid-19 en Algérie : la date est dévoilée

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune s’est exprimé, hier, à propos de la production du vaccin chinois Sinovac anti- Covid-19 dans notre pays. Voici les propos du chef de l’État à cet égard.

En effet, le président de la République s’est manifesté ce dimanche. Cela, à l’issue de la réunion périodique du Conseil des ministres que le chef de l’État a présidé lui-même. Un rassemblement qui s’est tenu pour diverses raisons. Parmi elles, s’entretenir au sujet de la production du vaccin Sinovac en Algérie.

Pour les intéressés, Dzair Daily va vous rapporter, aujourd’hui 09 août 2021, tout ce que vous devez savoir sur le sujet. Dans le détail, Abdelmadjid Tebboune a ordonné, hier, l’entrée en service de l’usine de production locale du vaccin chinois dans notre pays.

Et ce, à partir du mois de septembre prochain, à raison de deux (02) millions de doses produites par mois. C’est ce dont nous informe l’APS. Concernant la production du vaccin russe Spoutnik, il serait élaboré en Algérie dès la fin de l’année courante. C’est là ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Ennahar, dans son édition de dimanche. 

Partenariat entre le groupe Saidal et la société pharmaceutique chinoise Sinovac

Ainsi, et d’après ce qui a été discuté lors de la réunion périodique du Conseil des ministres, notre pays serait sur le point de produire le vaccin Sinovac qui, pour rappel, agit contre le coronavirus. Un projet de grande envergure qui se concrétisera grâce à un partenariat effectué entre le groupe Saidal et la société pharmaceutique chinoise Sinovac.

Effectivement, le groupe pharmaceutique algérien s’est entretenu le mois de juillet dernier avec un groupe d’experts chinois. Cela, afin d’« acquérir le savoir-faire, les compétences et la maîtrise des technologies innovantes susceptibles de concourir à la souveraineté sanitaire de l’État ».

Et par conséquent, pouvoir produire, dans les prochains jours, l’antidote chinois anti-Covid-19. Ce projet permettra au passage de « renforcer les efforts consentis par le ministère de l’Industrie pharmaceutique ». Ce qui contribuera à son tour à « assurer la production et la disponibilité de ce vaccin ». C’est aussi ce dont a fait état l’agence de presse susmentionnée. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes