4.9 C
Alger
4.9 C
Alger
samedi, 2 mars 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobilePrix des voitures de moins de 3 ans importées en Algérie :...

Prix des voitures de moins de 3 ans importées en Algérie : Youcef Nebbache livre ses prévisions 

Publié le

- Publicité -

Automobile – L’ancien président de l’ACAM, Youcef Nebbache, s’est livré au jeu des prédictions sur les prix des voitures de moins de 3 ans importées en Algérie. On relate pour vous ses propos dans la suite de ce numéro.

Le feuilleton de l’import des véhicules pour usage privé vers le territoire national semble prêt à connaître son épilogue. En effet, le gouvernement a déjà publié le décret exécutif concernant cette opération. Mais, à quel prix seront vendues les voitures de moins de 3 ans importées en Algérie ? C’est une question à laquelle Youcef Nebbache a répondu. On rapporte pour vous sa réponse dans ce passage du mercredi 1er mars 2023.

Effectivement, les particuliers algériens sont autorisés à importer les véhicules de moins de trois ans, sous certaines conditions. Après une longue période de gel, les citoyens peuvent se doter d’une voiture de seconde main. Mais, le sujet de leurs prix manque encore de clarification, ainsi l’ex-patron de l’association des concessionnaires automobiles multimarques s’est exprimé à cet égard.

- Publicité -

Interrogé sur l’impact de la décision du président Tebboune sur les prix de l’automobile, il a indiqué que celle-ci n’aurait pas « la faisabilité économique visée ». Par ailleurs, il a lancé des spéculations au sujet des tarifs des voitures importées en Algérie. Il a déclaré que les frais des véhicules ne connaîtront pas une réelle baisse des prix.

Nebbache insiste sur l’autorisation d’importer des véhicules de moins de 5 ans

Il est question de ce que rapporte le média arabophone Al Fadjr dans son numéro de ce mardi. Pour illustrer ses dires, le même locuteur a fait savoir que le coût d’un véhicule européen immatriculé 2020 n’est pas moins de 18.000 euros. À cela s’ajoutent les tarifs douaniers d’importation et la TVA. Sur cette base, Youcef Nebbache prévoit que le prix de la voiture vaudrait entre 400 et 500 millions de dinars à la sortie du bateau.

De ce fait, l’ancien président de l’ACAM a plaidé pour l’autorisation de l’importation de voitures de moins de cinq (5) ans au lieu de celles de trois (3) ans. Et ce, afin de réduire les prix excessifs des engins à quatre (4) roues. C’est toujours selon la même source médiatique.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -