24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
lundi, 22 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobilePrix des voitures neuves en Algérie : la baisse, c’est pour quand...

Prix des voitures neuves en Algérie : la baisse, c’est pour quand ? 

Publié le

- Publicité -

Automobile – Plusieurs citoyens se demandent si le lancement de l’importation des véhicules résultera une baisse imminente des prix des voitures en Algérie. Nous exposons pour vous la réponse des experts dans la suite de ce numéro.

En effet, le secteur de l’automobile dans notre pays se relance graduellement. Suite à l’entrée de la marque italienne Fiat dans le territoire national, les citoyens sont optimistes quant à un éventuel effondrement des coûts des véhicules. Mais, quand est-ce que les prix des voitures connaîtront une baisse en Algérie ? C’est le point d’interrogation auquel nous allons tenter de répondre dans la suite de ce passage du mardi 21 mars 2023.

Effectivement, après plusieurs années de crise, due à l’arrêt de l’importation automobile et la fermeture des usines d’assemblage, la situation connaît enfin un dénouement. Désirant se procurer un engin, des citoyens guettent avec impatience la réduction tarifaire des véhicules. Alors, peut-on espérer une baisse prochaine des prix ? Les spécialistes prévoient une régulation imminente des coûts des voitures.

- Publicité -

Des experts automobiles ont tenu à rassurer les Algériens. Ils ont indiqué que la courbe se projette bel et bien vers une baisse. Selon leurs dires, elle aura lieu progressivement entre les années 2023 et 2024. D’après ces perspectives, les tarifs atteindront les prix pratiqués dans les marchés européens, d’ici à vingt-quatre (24) mois. Il est question de ce que relate le média généraliste Echorouk dans son récent numéro.

Les paramètres de la baisse des prix des voitures en Algérie

Les professionnels estiment qu’il y a plusieurs paramètres pour espérer une stabilité des prix des véhicules. À savoir l’octroi de nouvelles licences d’importation par la tutelle de l’Industrie. Ainsi que l’entrée de nouvelles marques sur le marché Dz, concurrençant ainsi la firme italienne, Fiat. C’est ce dont nous informe le même quotidien arabophone.

Les spécialistes automobiles ont fait savoir que le lancement de l’activité de l’usine Renault et le lancement la commercialisation des voitures fabriquées localement mènera aussi à une diminution des prix des engins. Il s’agit toujours de ce que rapporte la source médiatique susvisée.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -