AccueilÉconomieAutomobileVoici le prix de la voiture d'occasion la moins chère (moins de...

Voici le prix de la voiture d’occasion la moins chère (moins de 3 ans)

Algérie – Avec l’entrée en vigueur de la Loi de Finances 2020, les algériens sont ré-autorisés à importer des véhicules d’occasion (de moins de trois ans), mais à quel prix ?

Selon le quotidien arabophone Echorouk, qui se base sur « annonces d’achat/vente des automobiles » sur les sites internet durant ce mois de décembre 2019; le prix de la voiture la moins chère sur le marché européen gravite autour de 9.000 euros. Cette somme équivaut à 200 millions de centimes en se basant sur le prix actuel de l’Euro sur le marché noir des devises en Algérie; tout en prenant en compte le coût et les frais de transport du véhicule en question par voie maritime.

En effet, le président de l’Association des concessionnaires automobiles; Youcef Nebbache confirme cette information et explique que le prix de la voiture la moins chère produite en 2017, en vente sur le site de voitures d’occasions français « La Centrale » tourne autour de 11.000 euros; et peut atteindre les 20.000 € voire les 30.000 euros pour les voitures touristiques ordinaires.

L’importation des véhicules d’occasion, une bonne solution ?

Cette réalité économique peut pousser le consommateur algérien à se tourner ver le marché allemand ou encore le marché italien qui offrent des prix relativement abordables, estime Youcef Nebbache. L’acquéreur algérien aura en outre, l’opportunité d’affréter son véhicule par voie maritime via la Tunisie. Il pourra ensuite poursuivre le reste de son trajet par voie terrestre vers l’Algérie.

Par ailleurs, Nebbache estime que la décision du gouvernement de ré-autoriser l’importation des voitures de moins de 3 ans ne résoudra en rien la crise automobile en Algérie. Pour lui, la meilleure stratégie pour casser efficacement le prix des véhicules neufs et permettre aux algériens d’acquérir des véhicules à des prix considérablement moins élevés; est d’autoriser l’importation de voitures d’occasion de moins de 5 ans.

« Le consommateur algérien pourra acheter une voiture de 5 ans peuvent à un prix avoisinant les 2500 euros. » a affirmé Nebbache. Cette proposition a d’ailleurs été soumise par les concessionnaires automobiles algériens; mais elle a été rejetée par les députées de l’APN.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici