21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobilePrix de la voiture neuve importée en Algérie : voici comment il...

Prix de la voiture neuve importée en Algérie : voici comment il est calculé

Publié le

- Publicité -

Automobile – L’annonce du retour des importations de véhicules a soulevé beaucoup de questions sur les tarifs qui seront appliqués. Comment le prix d’une voiture neuve importée en Algérie est-il calculé ? L’APOCE a répondu à cette question. Apprenez plus à ce sujet dans la suite de ce numéro du 15 mars 2023. 

En effet, la reprise de l’activité de l’importation automobile laisse beaucoup d’Algériens perplexes au sujet des tarifs. Ceux qui seront notamment appliqués sur les véhicules neufs. Car cette opération d’achat représente un certain investissement. Quel est donc le prix d’une voiture neuve importée en Algérie ? Comment ce dernier est-il calculé ? L’APOCE a répondu à toutes ces questions ! 

Effectivement, le président de l’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et de son environnement a livré de nouvelles informations. Et ce, en ce qui concerne le dossier de l’importation automobile. Mustapha Zebdi s’est exprimé dans un communiqué publié sur Facebook. À travers lequel, il a apporté des précisions sur les paramètres à prendre en considération pour déterminer le coût d’un véhicule importé. 

- Publicité -

Pour s’y faire, le responsable a fait une simulation d’une opération d’importation. Ainsi, une voiture au prix de 20.000 euros en Europe est choisie comme référence. Selon lui, à l’exportation, le fabricant enlève les 19 % de taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Sur cette base, l’importateur payera la voiture au prix de 16.807 euros. Il bénéficiera également d’une remise spéciale sur le prix d’achat allant de 20 à 40 %. 

Automobile : quels frais pour un véhicule neuf ? 

Pour une remise de 25 %, l’importateur paiera donc la voiture au prix de 13.445 euros. Il doit ensuite s’acquitter des frais du transport. Ce dernier fera porter le prix du véhicule à la sortie du bateau à 13.695 euros. Il s’agit là encore de ce qu’a souligné le premier responsable de l’APOCE. 

La voiture d’une valeur de 13.695 euros échangée au taux officiel actuel coûterait ainsi la somme de 2.679.290 dinars algériens. Cependant, la facture va monter quand on ajoute les frais douaniers et la marge bénéficiaire de l’importateur. Pour une marge de 20 %, le prix du véhicule passera alors à 3.215.148 dinars algériens. 

- Publicité -

À cette étape, l’importateur ajoutera une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 19 %. Pour une voiture achetée à 20.000 euros, le prix final devrait atteindre 380 millions de centimes, sur la base d’un taux de change de 146 DA pour 1 euro. C’est ce dont fait état le président de l’APOCE.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -