24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
mercredi, 10 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomiePrix pratiqués en Algérie : une Algérienne de France n'en revient pas...

Prix pratiqués en Algérie : une Algérienne de France n’en revient pas (vidéo)

Publié le

- Publicité -

Algérie – Face à la cherté de la vie, une Algérienne venue de France a exprimé son étonnement quant aux prix pratiqués en Algérie. Tous les détails sont à découvrir dans la suite de ce numéro du dimanche 23 avril 2023.

En effet, nous vivons dans une ère où les produits de large consommation s’enflamment incessamment. Habitant ainsi le citoyen algérien à s’y adapter. Toutefois, cette situation n’a pas impacté la majorité des portefeuilles des consommateurs. Comme c’est le cas d’une ressortissante algérienne installée en France a récemment créé l’événement en partageant sur les réseaux sociaux les prix pratiqués en Algérie.

Effectivement, venue pour célébrer la fête de l’Aïd auprès des siens, une jeune femme a été surprise de faire face à une situation aussi improbable. Alors qu’elle a, comme beaucoup d’autres, vécu une inflation sans précédent, cette Algérienne a découvert des prix jugés abordables selon son avis. Dans une vidéo postée sur TikTok, la protagoniste a filmé ses achats qu’elle a pu faire en Algérie. 

- Publicité -

Le plus étonnant dans l’histoire est que cette ressortissante dit avoir payé tout un cadi à seulement 20 euros. Et ce, au taux de change dans le marché noir en Algérie. Sa liste comprenait des produits laitiers, des escalopes et des nouilles. En plus du jus de fruit et d’autres boissons gazeuses, du miel, du chocolat, du lait aromatisé au chocolat et des fruits.

Trouvant la vie en Algérie abordable, cette Algérienne se montre très satisfaite

En effet, après avoir détaillé son bon d’achat, la jeune femme n’a pas hésité à exprimer son enthousiasme. Très satisfaite des prix appliqués, elle a déclaré qu’elle se trouvait riche en étant en Algérie en légende sous sa vidéo. Une phrase qui a créé une vague de réactions de la part des internautes. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas tous partagé le même avis.

Alors que certains étaient du même avis de la ressortissante algérienne, d’autres, en revanche, se sont montrés mitigés. Trouvant ainsi que les prix bas ne sont pas appliqués à tous les produits de consommation. Les produits d’importations se voient de leur côté vendus à des tarifs beaucoup plus élevés. Ce qui peut limiter le taux de leur consommation chez certains ménages.

@laxylia Jsuis riche ici #algerie #pourtoi #🇩🇿 #courses ♬ son original – Xylia 💗
- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -