32.9 C
Alger
32.9 C
Alger
dimanche, 21 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomiePrix du poulet en Algérie : une réduction spectaculaire de 36 %...

Prix du poulet en Algérie : une réduction spectaculaire de 36 % annoncée ! 

Publié le

- Publicité -

Algérie – Fini les tarifs exorbitants ! D’après les affirmations de Noureddine Aid, le poulet en Algérie connaîtra prochainement une réduction de prix de 36 %. Nous vous livrons les détails dans la continuation de cette édition du mercredi 27 septembre 2023.

Dans les jours qui suivent, les amateurs de viande blanche auront de quoi se réjouir. Après avoir connu une augmentation marquée, le prix du poulet en Algérie s’apprête à subir une réduction notable de 36 %. Ce réajustement s’explique par plusieurs raisons, que nous développons dans les sections ci-dessous.

- Publicité -

Effectivement, la production nationale de poussins reproducteurs a vu une augmentation impressionnante, passant de 35 % à 70 %. Un élément qui devrait entraîner une diminution appréciable des coûts du poulet. Noureddine Aid, membre éminent du Bureau national des professionnels et de la Fédération nationale des éleveurs de volaille, a révélé cette tendance encourageante lors d’une interview récente accordée au média arabophone Echorouk.

Dans son discours, le locuteur a précisé que les consommateurs algériens pourraient constater une réduction des prix du poulet à partir de la mi-octobre. Le tarif devrait se situer aux alentours de 320 DZD, au lieu de 500 DZD antérieurs. Cette démarche s’inscrit dans le cadre des efforts continus du gouvernement pour stabiliser les prix des volailles. Et ce, tout en assurant une production stable, malgré les nombreux défis auxquels le secteur a été confronté ces derniers temps.

Le poulet en Algérie casse ses prix ! 

Un point saillant abordé par le spécialiste est l’importance de la régulation du processus de congélation du poulet. De nombreux éleveurs ont cessé de congeler leurs produits par peur de la loi de spéculation. Pourtant, d’après lui, cette pratique peut s’avérer cruciale pour stabiliser le marché, en particulier en cas de surproduction.

- Publicité -

Durant cet entretien, Noureddine Aid a également mentionné que le gouvernement a accentué son appui au secteur, notamment en subventionnant la nourriture pour volailles. Une initiative qui a déjà favorisé l’augmentation du nombre d’éleveurs et d’acteurs dans le secteur, dépassant le million, selon la même source journalistique.

Les propos du représentant de la Fédération nationale des éleveurs de volaille sont une excellente nouvelle pour les passionnés de poulet. Ces derniers attendent avec enthousiasme la mise en œuvre de cette annonce.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -