AccueilÉconomieÉnergiePrix du pétrole : de simples déclarations entraînent la hausse

Prix du pétrole : de simples déclarations entraînent la hausse

Énergie – Les prix du pétrole repartent à la hausse ce mardi, et ce, suite aux déclarations de l’Arabie saoudite en ce qui concerne la production de l’or noir. Dzair Daily vous apporte plus de détails à cet égard, dans les lignes qui suivent. 

En fait, vous n’êtes pas sans savoir que la hausse des prix du pétrole sur le marché mondial dépend de plusieurs facteurs. Notamment, la loi de l’offre et de la demande, en plus des bouleversements politiques. Cependant, cette fois-ci le ministre de l’Énergie saoudien a fait grimper les prix de l’or noir par de simples déclarations ! Comme rapporté par le quotidien Echorouk.

Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 23 août 2022. Par le biais d’une déclaration accordée à l’agence de presse saoudienne officielle SPA, Abdulaziz bin Salman a indiqué qu’il serait possible de réduire la production du pétrole. Et ce, en vue de rétablir la stabilité du marché mondial de l’énergie.

En effet, ce dernier a connu de nombreuses perturbations, dernièrement. D’ailleurs, le responsable susmentionné a fait savoir que l’alliance OPEP+ dispose du droit de la réduction de la production pétrolière à tout moment. De ce fait, ces déclarations ne sont pas passées inaperçues !

Effectivement, les prix à terme du Brent pour livraison en octobre ont augmenté de 0,85 %, et atteignent ainsi les 97,28 dollars le baril. Quant aux prix des contrats à terme sur le brut américain West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en octobre, une augmentation de 1,04 % a été enregistrée. Soit 91,30 dollars le baril.

Le secrétaire général de l’OPEP couvre déloges l’Algérie

Ce n’est un secret pour personne, l’Algérie joue un rôle crucial au sein de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). À cet effet, le nouveau secrétaire général de l’organisation susmentionnée lui a fait l’éloge à cet égard. Et ce, par le biais d’une déclaration accordée à la presse le 3 août 2022. 

En effet, Haitham Al-Ghais a indiqué que l’Algérie a participé efficacement à la gestion des différentes crises qu’a connues le marché mondial du pétrole. D’ailleurs, l’histoire témoigne les efforts déployés par l’Algérie. Le responsable koweïtien a évoqué également la tenue du premier sommet des chefs d’Etats membres de l’OPEP en Algérie en 1975. Ainsi que l’accord d’Oran en 2008 après l’effondrement des prix de l’or noir.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes