Prix du pétrole : hausse des cours du brut ce 27 juin 2022

Pétrole – Ce 27 juin 2022 connait une hausse des cours du brut pour enregistrer des niveaux élevés en termes des prix. On vous révèle les chiffres en question, dans les prochaines lignes de cet article.

Ce lundi 27 juin se démarque par une hausse des prix du pétrole brut pour prolonger les gains en la matière. Cela coïncide avec la position des investisseurs qui guettaient de près toute mesure qui pourrait se prononcer lors de la réunion des dirigeants du G7 en Allemagne, à l’encontre des exportations du pétrole et du gaz russes.

Selon le quotidien arabophone El Bilad, les contrats à terme sur le Brent ont augmenté de 22 cents. Soit 0,2 %, menant ainsi le prix du baril à 113,34 dollars, à 03h42 GMT. À ce propos, il sied de noter que cette hausse est faible comparée au taux d’augmentation enregistré vendredi dernier, s’élevant à 2,8 %.

Pour sa part, le brut américain West Texas Intermediate a atteint 107,73 dollars le baril. Ce cours reflète ainsi une majoration de 11 cents. Soit l’équivalent de 0,1 %. Lors de la session précédente, le prix de ce brut a connu une augmentation de 3,2 %, d’après les précisions du même média.

Variation des prix du pétrole et expectations de l’Algérie

Les contrats pour les deux bruts susvisés ont enregistré leur deuxième baisse hebdomadaire au cours de la semaine dernière. Avec la hausse des taux d’intérêt dans les principales économies, renforçant le dollar, et faisant craindre une récession.

En effet, les cours du brut ont baissé lors des séances du 22 juin dernier. Les contrats à terme sur le brut West Texas Intermediate ont reculé de 4,49 %, pour un prix du baril à 104,6 $. La chute a également touché les contrats à terme sur le Brent avec un pourcentage de 4,05 %, affichant le baril à une valeur de 109,8 $.

Néanmoins, l’Algérie place haut la barre de ses expectations et prévoit des revenus importants en faveur des exportations de ses hydrocarbures. Après avoir empoché la somme de 34,5 milliards de dollars au titre de l’année 2021, l’Algérie compte encaisser des gains de l’ordre de 50 milliards de dollars, d’ici la fin de l’année 2022.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes