AccueilÉconomieÉnergiePrix du pétrole : les cours du baril continuent de s'enfoncer

Prix du pétrole : les cours du baril continuent de s’enfoncer

Énergie – En cette séance du mercredi 9 novembre 2022, les cours du baril de pétrole continuent à baisser sur les marchés mondiaux. Dzair Daily vous dévoile davantage d’informations à propos de ce sujet, dans les lignes qui suivent. Restez branchés !

Vous n’êtes pas sans savoir que l’or noir est une substance qui connaît des fluctuations du jour en jour. En effet, les prix ne cessent de changer au fil du temps. Ce mercredi 9 novembre 2022, les cours du baril de pétrole continuent de s’enfoncer sur les marchés mondiaux. Et ce, pour la troisième session consécutive. 

Récemment, le cours du baril a connu une trajectoire ascendante durant quelques jours seulement. Toutefois, cette hausse n’a pas été maintenue pour longtemps. Effectivement, les prix du pétrole ont baissé, à nouveau, sur le marché des énergies fossiles. Pour en savoir plus sur les valeurs enregistrées ce jour, n’hésitez pas à continuer la lecture. 

Au fait, les contrats à terme sur le Brent ont chuté, ce mercredi 9 novembre 2022, de 0,25 %. Atteignant, par conséquent, un niveau de 95,12 dollars le baril. C’est du moins ce qu’a rapporté le quotidien arabophone généraliste Echaab dans son numéro d’aujourd’hui. 

Énergie : voici la valeur du brut américain enregistrée ce mercredi

D’après la même source médiatique, tout comme le prix du baril de Brent, les contrats à terme sur le brut américain West Texas Intermediate (WTI) ont également baissé, ce jour. En effet, le prix du baril de ce brut américain a été enregistré avec une valeur de 88,58 dollars. Il s’agit là d’une baisse de 0,37 %, selon des données de l’agence Bloomberg.

Il est utile de noter que cette chute intervient avant la publication des données concernant les stocks de brut aux États-Unis. Sachant que les spécialistes s’attendent à une augmentation des stocks sur les marchés mondiaux. Il est question de ce que rapporte l’organisme de normalisation, American Petroleum Institute, apprend-on par le média susmentionné. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes