Le prix du pétrole Algérien, Sahara Blend, a baissé de 1.75 dollar

Algérie – Le prix du baril de pétrole brut algérien a enregistré une baisse de 1.75 dollar durant le mois d’avril précédent, selon le dernier rapport de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

En effet, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a divulgué lors de son dernier rapport publié ce mardi 11 mai 2021, le prix du baril de pétrole algérien, dit le Sahara Blend, qui a atteint les 64,01 dollars en avril dernier, enregistrant une chute de 1,75 dollar, rapporte APS.

Dans le détail, le prix du brut algérien était estimé à 65,76 dollars durant le mois de mars. Cela dit, durant le mois d’avril le baril a été coté à 64,01 dollars. Ce qui représente une baisse de 2,7%, soit 1,75 dollar. Cependant, avec cette cotation, le Sahara Blend se positionne au quatrième rang du panier de l’OPEP.

En outre, en première position on peut distinguer le Guinéen équatorial Zafiro au prix de 64,75 dollars le baril. Tandis qu’en numéro deux le Nigérian Bonny Light à 64,17 dollars et en numéro trois se classe le Saoudien Arab Light au prix de 64,09 dollars le baril.

Les critères de fixation des prix de brut algérien

Il est à noter que le prix du pétrole algérien dépend de multiples critères. Il s’agit des cours du Brent, qui est le brut référentiel de la mer du Nord. Ce dernier est estimé sur le marché de Londres. Ensuite, on lui ajoute une commission additionnelle. Cette dernière est fixée par les spécialistes en raffinerie sur les qualités techniques du produit.

De ce fait, cette chute dans le prix du brut algérien surgit suite à une évaluation négative de ces facteurs sus-cités. Et ce, sur l’ensemble des bruts du panier de l’OPEP. Le mois d’avril a notamment été marqué par l’apparition des nouveaux variants; de la Covid-19 et la hausse des cas contaminés. Ce qui explique cette chute enregistrée pour la première fois depuis six (06) mois.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé