13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
vendredi, 1 mars 2024
- Publicité -
AccueilActualitéPrix des fruits et légumes en Algérie : un expert met à...

Prix des fruits et légumes en Algérie : un expert met à nu les raisons de la hausse effrayante

Publié le

- Publicité -

Algérie – Après la flambée des prix des fruits et légumes en Algérie, un expert du domaine dévoile les principales raisons de cette situation. L’équipe de Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails dans cette nouvelle édition du dimanche 26 février 2023. 

En effet, un expert a dévoilé, ce dimanche, les principales raisons de la hausse effrayante que connaissent les prix des fruits et légumes, dernièrement, en Algérie. Et ce, lors de son passage dans une émission télévisée sur la chaîne Echorouk News. On parle ici du responsable de wilaya de l’Union nationale des Paysans algériens (UNPA), Sadek Sabaoui. 

Pour plus de détails à ce propos, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. Effectivement, les prix ont doublé, voire triplé, dans tous les secteurs en Algérie. Notamment, les produits agricoles. Au fait, les prix des fruits et légumes ont connu, dernièrement, une courbe ascendante menaçant le pouvoir d’achat des citoyens Dz. 

- Publicité -

Selon les déclarations de l’expert susmentionné, la raison de cette augmentation revient à la hausse des coûts d’importation des intrants. Soit ceux utilisés par l’agriculteur, tels que les engrais et les médicaments. Sabaoui a donc appelé les autorités à mettre en œuvre de nouvelles stratégies pour produire ces matières premières localement. 

Hausse des prix des fruits et légumes : voici ce qu’a déclaré le responsable de l’UNPA

Effectivement, la hausse des coûts d’importation est la raison principale des augmentations que connaissent les prix des fruits et légumes en Algérie. Sabaoui a de ce fait appelé les autorités à réduire les factures en produisant ces intrants au niveau national. Mais pas que ! Il est notamment possible de collaborer avec un partenaire étranger, dit-il. 

En outre, cet expert a également fait référence à certaines parties affirmant que ces derniers profitent plus que l’agriculteur. D’ailleurs, Sabaoui a appelé à l’organisation du marché et à la création de coopératives pour commercialiser les produits agricoles. Concernant le Ramadan, ce responsable a précisé que ces derniers seront disponibles durant tout le mois sacré.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -