AccueilÉconomieÉnergieLe prix du baril de pétrole brut poursuit sa chute en février...

Le prix du baril de pétrole brut poursuit sa chute en février (Brent/WTI)

Algérie – Le cous du pétrole brut (Brent/WTI) poursuit son recul en ce début février 2020, tombant à des niveaux plus vus depuis janvier 2019.

Le baril de Brent, référence pour le pétrole algérien, coté sur l’Inter Continental Exchange (ICE), s’est établi ce mardi 4 février 2020 à 53.96 dollars à la bourse de Londres, enregistrant ainsi un recul de 0.9%; soit 49 cents par rapport à la valeur de clôture de la veille.

Le baril américain de WTI (West Texas Intermediate), aussi appelé Texas Light Sweet, qui s’échange à la bourse de Nymex (New York Mercantile Exchange) s’est quant à lui, établi autour des 49.61 dollars en ce mardi; enregistrant ainsi une perte de 1%; soit 50 cents par rapport à la clôture du lundi.

« Le marché reste démoralisé […] Il ne fait aucun doute que la demande va en prendre un coup, au moins au premier trimestre »; a estimé Andrew Lebow analyste et spécialiste du marché pétrolier chez Commodity Research Group.

Face à cette tendance baissière inquiétante, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et son allié russe se sont réunis ce 4 février à Vienne pour trouver une issue à la chute du prix du brut provoquée par la tourmente liée au risque d’épidémie du Coronavirus.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici