AccueilGuide VoyagesPrix des billets vers l’Algérie : un député tacle les compagnies françaises

Prix des billets vers l’Algérie : un député tacle les compagnies françaises

Algérie – Entre la difficulté de se procurer des vols vers l’Algérie et les prix des billets exorbitants appliqués par les compagnies aériennes, notamment françaises, l’entrée en Algérie devient un rêve inaccessible. Voici ce qu’a dit un député. 

Le représentant algérien membre de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée populaire nationale (APN) Abdelouahab Yagoubi, s’est exprimé à travers sa page Facebook. C’était à propos des prix des billets jugés faramineux. Il est notamment question des prix des billets dans la ligne France-Algérie opérée par les différentes compagnies aériennes.

En effet, le député de l’émigration de la zone France Nord a récemment réagi contre la cherté des billets exercée. Notamment, entre la France et l’Algérie. Ce n’est d’ailleurs pas le premier à s’en être plaint. Les Algériens établis à l’étranger dénoncent les prix affichés à maintes reprises, et ce, depuis la réouverture des frontières.

En fait, malgré l’augmentation dans le nombre des vols, les prix des billets appliqués par certaines compagnies aériennes restent très chers. C’est dans ce sens que le député susmentionné s’est exprimé. Il dénonce « la conséquence directe d’une situation oligopolistique évidente dans laquelle un nombre limité de compagnies aériennes s’entendent sur des prix exorbitants ». 

Cela au détriment de la communauté nationale établie à l’étranger qui est devenue la proie des compagnies aériennes. Il est question d’Air Algérie, Air France, Transavia et ASL Airlines, lit-on sur son profil Facebook. C’est pourquoi, il insiste à revoir immédiatement cette situation. Tout en apportant des solutions « réalistes et mesurables ». 

Tawfik Khedim interpelle Abdelmadjid Tebboune 

D’un autre côté, le même représentant de la diaspora à l’étranger a en outre dénoncé un « pillage caractérisé ». C’est par rapport aux prix exercés par la compagnie aérienne nationale. À savoir, Air Algérie ainsi que les compagnies françaises qui, selon lui, s’entendent sur des prix exorbitants. 

Par ailleurs, le député, représentant de la France zone Sud, Tawfik Khedim, à de son côté lancé un appel au président de la République Abdelmadjid Tebboune à ordonner l’ouverture d’une enquête à ce sujet. C’est afin de déterminer les raisons dans ces multiplications des prix.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes