AccueilGuide VoyagesLe prix des billets France - Algérie de Volotea fait polémique

Le prix des billets France – Algérie de Volotea fait polémique

Voyage – Les prix des billets en aller simple entre l’Algérie et la France, que propose la compagnie aérienne espagnole, Volotea, sont jugés « exorbitants » par la diaspora algérienne. Ils sont plusieurs à faire part de leur indignation. Les lignes qui suivent vous dévoilent davantage de détails sur ce sujet. 

Six mois après la réouverture des frontières aériennes, les transporteurs autorisés à opérer des vols vers les aéroports algériens suscitent, chaque jour un peu plus, les critiques. Nombreux sont ceux qui leur reprochent de surévaluer la ligne franco-algérienne. Si les espoirs reposaient sur l’entrée de Volotea au sein du marché national, les prix de ses billets de vols entre l’Algérie et la France ont surpris plus d’un. 

Les demandes  coulent certes à flots depuis la reprise des voyages commerciaux. Or, les voyageurs algériens n’ont eu de cesse de dénoncer les tarifs pratiqués par les différentes compagnies aériennes. Ils les décrivent, encore aujourd’hui, comme étant « excessifs et peu centrés sur le client ». Après Air France et ses filiales à bas prix, une nouvelle européenne semble s’attirer leurs foudres. 

Annoncée au printemps pour le mois de septembre, l’arrivée de la spécialiste espagnole du vol pas cher a été reportée. Un report dû à pandémie du nouveau coronavirus. Elle fera toutefois son entrée sur le marché algérien ce jeudi. Mais contre toute attente, la tendance n’a pas été à la baisse. Mais à la hausse des prix des billets France – Algérie chez Volotea. Ces derniers se vendaient à plus de 500 euros, il y a tout juste deux semaines. 

Vols Algérie – France : Volotea pointée du doigt pour les prix de ses billets d’avion 

Pour la ligne Algérie – France, Volotea affichait ses billets d’avion aux prix de 500 euros pour un aller simple. Force est de constater, avec chiffres à l’appui, qu’elle rejoint de ce fait le pavillon français Air France, qui pratique les ventes les plus chères vers les aérogares algériennes. Avec notamment un Bordeaux – Alger à plus de 700 , la compagnie espagnole, censée adopter des bas coûts, a fait l’objet de controverses. 

En vue de pouvoir bénéficier d’un vol depuis Marseille à destination d’Oran (sens unique) au cours de ce décembre, les ressortissants algériens ont dû débourser, à contre-cœur, 719 euros. Un aller retour était encore plus cher. Soit 845 €. Une stratégie commerciale qui semble énormément peser sur le moral des ressortissants algériens. 

Visiblement consciente de la déception de ses passagers, la spécialiste du vol pas cher Volotea a décidé d’alléger les prix des billets de sa ligne France – Algérie. C’est du moins ce que relate le quotidien généraliste arabophone Ennahar

Cette information que nous reprenons pour vous, ce lundi 13 décembre 2021, paraît dans son édition d’hier. Selon la même source médiatique, la low cost met en vente ses dessertes Marseille – Oran et Bordeaux – Alger (en aller simple) à partir de 51 euros. À noter que ces deux vols sont prévus respectivement le 16 et le 23 du mois courant. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes