AccueilGuide VoyagesPrix des billets de et vers l’Algérie : où en sont les...

Prix des billets de et vers l’Algérie : où en sont les investigations lancées ?

Voyage – La communauté algérienne à l’étranger s’interroge au sujet des investigations lancées sur les prix des billets au départ et à destination de l’Algérie. Plus de détails, dans la suite de notre numéro du 17 février 2022.

La communauté algérienne, notamment à l’étranger serait nombreuse à attendre des nouvelles particulières. Ainsi, cette dernière s’interroge sur ce qu’il en est des investigations lancées sur les prix des billets au départ et à destination de l’Algérie. C’est d’après ce qu’indique Djalia dz.

Dans ce contexte, les Algériens vivant à l’étranger ont interpellé les autorités à intervenir en urgence. Cela, en vue de parvenir à résoudre ce problème de hausse des prix. Selon eux, cela demeure d’actualité depuis la réouverture partielle des frontières algériennes.

En effet, la diaspora aurait dénoncé les prix excessifs appliqués sur les billets des vols depuis et vers l’Algérie. De ce fait, celle-ci aurait partagé cette préoccupation majeure à une large échelle sur les réseaux sociaux. Et ce, dans le but de susciter l’intérêt des autorités concernées. D’autant plus que cette flambée des prix est exclusivement réservée à ces billets.

Vols Algérie : des prix exorbitants et le Premier ministre intervient

Au fait, le Premier ministre, Aïmen Benabderrahmane, aurait promis, en novembre dernier, de mener une enquête à cet égard. Celle-ci aurait comme objet d’apporter lumière par rapport aux prix exorbitants appliqués aux billets des différentes traversées aériennes de l’Algérie. Cela, selon les précisions de la source précitée.

Effectivement, le ministre des Finances, Benabderrahmane se serait engagé à prendre les mesures nécessaires pour fixer le problème des prix des billets. En particulier, ceux des lignes entre Alger et Paris. En sus, le responsable a ajouté qu’en fonction des résultats des investigations, l’État algérien se tiendrait à mettre en place les mesures adéquates et essentielles.

Par ailleurs, l’ambassadeur d’Algérie en France, Mohamed-Antar Daoud, a souligné que le prix d’un billet Paris – Alger serait compris entre 700 et 800 euros. Cependant, le salaire moyen d’une personne ne peut excéder la somme de 2.000 euros. Ainsi, cela pose des obstacles aux Algériens. Notamment, pour les familles désirant rejoindre le territoire du pays, d’après ce que dévoile la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes