AccueilGuide VoyagesPrix des billets d’Air France, Transavia, et ASL Airlines : Yagoubi interpelle...

Prix des billets d’Air France, Transavia, et ASL Airlines : Yagoubi interpelle les autorités

Voyage – Le député de l’émigration et membre de la Commission des affaires étrangères à l’Assemblée populaire nationale (APN), Abdelouahab Yagoubi, appelle les compagnies aériennes étrangères, soit Air France, Transavia et ASL Airlines, à l’impératif de réviser les méthodes de gestion des prix des billets d’avion. 

Quelques jours après l’adoption du renforcement du programme des vols internationaux, les transporteurs étrangers qui relient l’Algérie à la France dans le cadre de la réouverture partielle des frontières suscitent l’indignation de la diaspora algérienne. Celle-ci leur reproche de surévaluer les tarifs de la ligne franco-algérienne. Et c’est maintenant autour de Yagoubi de pointer du doigt les prix des billets d’Air France, Transavia et ASL Airlines. 

Après s’être longtemps heurtée à l’impossibilité de revoir ses proches, la communauté nationale établie à l’étranger semblait récemment à nouveau voir la lumière du jour. Une ataraxie qui n’aura finalement pas duré longtemps. La cause en est attribuée aux coûts des vols vers l’Algérie. Ceux qu’adoptent les compagnies aériennes étrangères. Air France et ses filiales à bas prix sont accusées d’agir contre l’intérêt de leurs clients. 

Une clientèle à laquelle les trois entreprises européennes vendent des billets d’avion à des prix « démesurés ». Telle est le constat qu’a formulé le député de l’émigration de la zone France nord. C’est via un message posté sur sa page Facebook officielle qu’Abdelouahab Yagoubi a poussé un long coup de gueule. Cela à l’encontre de l’ensemble des acteurs étrangers du transport aérien en Algérie. 

Vols France – Algérie : Yagoubi dénonce une « extorsion » contre le passager 

Face aux déficits budgétaires sous le choc de la crise sanitaire, les transporteurs aériens ont revu de fond en comble leurs stratégies commerciales. Une tentative de redressement  que la plus grande majorité des personnes juge « peu centrée sur le client ». « Nous assistons à une exploitation pernicieuse et une extorsion manifeste de la communauté nationale à l’étranger, qui est devenue la proie des compagnies aériennes françaises ». 

C’est ce qu’a souligné le parlementaire algérien. Il a énuméré, dans le même volet, les transporteurs aériens qu’il vise. À savoir, Air France ainsi que ses filiales ASL Airlines et Transavia. Les prix des destinations vers les villes algériennes qu’exposent les spécialistes du vol pas cher dépassent l’entendement d’Abdelouahab Yagoubi. De son avis, leurs tarifs outrepassent ceux des compagnies prestigieuses internationales. 

Ils sont, martèle-t-il, injustifiés. Cette conjoncture qui semble énormément peser sur le moral des ressortissants algériens est selon lui due à une mauvaise gestion du secteur du transport aérien. Celle qu’ont firent les gouvernements successifs. Il s’agit là de ce qu’a en outre noté l’élu de l’APN

Abdelouahab Yagoubi implore ainsi les pouvoirs publics algériens de remédier à cette situation dans les plus brefs délais possibles. « Des solutions réalistes et mesurables doivent être prévues de manière urgente dans le plan d’action du gouvernement. Celui qui sera soumis au vote du parlement ». C’est ce qu’a rédigé en somme le député chargé de la communauté nationale à l’étranger (Zone 1). 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes