Prix des billets d’Air Algérie : voici comment les tarifs sont fixés

Algérie – Le responsable de la communication au sein d’Air Algérie, Amine Andaloussi, est revenu sur le sujet des prix des billets pour les vols de la compagnie, ainsi que la stratégie de la compagnie dans la fixation des tarifs. Voici les propos du responsable.

Les polémiques s’enchaînent depuis la réouverture partielle des frontières algériennes depuis le début du mois de juin. La diaspora algérienne a été unanime à dénoncer la gestion des voyages par le gouvernement. Le prix des billets de vols d’Air Algérie a notamment fait l’objet de nombreuses réclamations. Ainsi, Amine Andaloussi a tenu à apporter des éclaircissements concernant ces tarifs.

En effet, le porte-parole de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, Amine Andaloussi, a abordé le sujet qui suscite actuellement beaucoup de controverses. Cela, lors de son passage sur la chaîne télévisée Dz News. Dans son discours, le locuteur a tenu à expliquer les paramètres de la fixation des prix des billets pour les vols du transporteur aérien. Il a abordé, dans ce sens, 2 facteurs principaux. Nous les relayons pour vous ce lundi 30 août 2021.

Selon le même orateur, pour fixer les prix, la compagnie nationale de transport par les airs distingue deux facteurs. Le premier s’agit de l’offre et la demande. Autrement dit, ladite entreprise établit les prix de vente en fonction du marché. C’est de toute manière ce que confirme le même responsable. En outre. Les prix pratiqués par les concurrents constituent un deuxième pôle de référence pour définir ceux d’Air Algérie.

La stagnation des prix des billets de vols d’Air Algérie depuis 2014

Ainsi, l’analyse des tarifs des 24 compagnies étrangères opérant actuellement en Algérie ; permet à la compagnie d’identifier les valeurs perçues et de saisir le potentiel d’achat existant. Au regard de ces données, Air Algérie décide de ses prix. Par ailleurs, Amine Andaloussi a tenu à préciser un autre point. Il a fait état de la stagnation des prix des billets d’avion. Ces derniers n’ont pas connu une hausse depuis 2014.

D’autre part, le porte-parole de la compagnie nationale aérienne s’est exprimé sur la fréquence des vols d’Air Algérie. Il a confirmé que les 32 dessertes opérées hebdomadairement, ne couvrent pas les coûts engagés par l’entreprise nationale. Il est question là encore des déclarations du même responsable faites au média généraliste susmentionné.

Vous n’êtes pas sans savoir que les autorités algériennes ont procédé à l’augmentation du nombre des vols d’Air Algérie. Cela, en vue de l’évolution de la situation sanitaire. De ce fait, depuis le 28 août, plus de 32 vols par semaine sont exécutés, au lieu des 9 liaisons aériennes opérées avant.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes