Le prix du baril de pétrole va atteindre 100 dollars ?

Énergie – Le prix du baril de pétrole pourrait dépasser les 100 dollars. Retrouvez plus de détails, ce 19 décembre 2021.

Selon la banque américaine Goldman Sachs, on prévoit une hausse du prix du baril de pétrole. Celle-ci peut atteindre la barre des 100 dollars. C’est ce qu’on indique en anticipant la hausse de la demande mondiale de pétrole dès 2022. Qui continuera en 2023. Toutefois, même avec cette augmentation, l’équilibre budgétaire reste difficile à redresser pour de nombreux pays exportateurs de pétrole, y compris l’Algérie, rapporte Liberté.

Donc, le responsable de la recherche énergétique au sein de Goldman Sachs, Damien Courval, souligne le retour de la demande à l’égard des hydrocarbures. D’ailleurs il prédit un nouveau record après celui avant l’arrivée de Omicron. Ce sera dès 2022, puis en 2023. C’est pourquoi, le spécialiste se dit optimiste pour l’accroissement du prix du baril de pétrole.

À l’image de l’inflation qui touche plusieurs secteurs, le prix de l’or noir en sera également concerné. C’est ce qu’explique Courval quant aux coûts d’extraction. Ces derniers risquent d’augmenter. Puisque les compagnies devront pomper plus que d’habitude. Par conséquent, les charges auront un impact sur le prix final.

Hausse du prix du baril de pétroles : un expert fait part de ses prévisions

Une fois les pays consommateurs de pétrole sortis de la crise de la pandémie, la demande pourrait dépasser l’offre. Toujours en se fiant aux propos de Courval, le déséquilibre fera augmenter le cours du pétrole. Ainsi, il pourra atteindre les 100 dollars par baril.

Bien que cette prévision soit une très bonne nouvelle pour les pays pétroliers, le déséquilibre entre les recettes et dépenses de ces pays reste difficile à corriger. Dans ce sens, l’Algérie doit vendre le baril à 141,6 dollars pour rééquilibrer son budget en 2021. C’est ce qu’indique le Fonds monétaire international (FMI).

On tient à rappeler que le prix référentiel du baril de pétrole adopté dans la loi de finances de 2021 est de 40 dollars. Contre 45 dollars selon la loi de finances 2022. Et un prix du marché à 50 dollars. De ce fait, le gouvernement algérien reste prudent quant à l’imprévisibilité du cours du pétrole. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes