AccueilÉconomieÉnergieLe prix du baril du pétrole flambe à cause de la crise...

Le prix du baril du pétrole flambe à cause de la crise en Ukraine

Énergie– Le prix du baril de pétrole a augmenté de façon stupéfiante en raison de la crise en Ukraine, en dépassant la barre des 90 dollars. En effet, les tensions actuelles que subissent l’Ukraine et le Moyen-Orient y sont pour quelque chose. Plus de détails ce jeudi 27 janvier.

Au fait, il s’agit d’une première depuis octobre 2014, où le prix du baril de pétrole a franchi le seuil des 90 dollars en raison de la crise en Ukraine. Il est à noter que le coût du baril de pétrole a flambé à cause des différentes tensions enregistrées au niveau de l’Ukraine, rapporte Algérie Eco.

En effet, Susannah Streeter, qui est analyste chez Hargreaves Lansdown, l’entreprise de services financiers, s’est exprimé à ce sujet. Il a déclaré que l’origine de la flambée des cours du pétrole serait la déterioration de la situation en Ukraine. Celle-ci se trouve être également appuyée par l’impasse dans laquelle se trouvent la Russie et les membres de l’OTAN.

Ainsi, le 26 janvier à 16h15 GMT, le prix du baril de Brent de la mer du Nord est monté jusqu’à atteindre les 90,23 dollars. Enregistrant une hausse de 2,30%. Il est à noter qu’il avait atteint le montant le plus élevé encore de 90,42 dollars dans les précédentes minutes.

En conséquence à cette crise, les citoyens américains se trouvant en Ukraine ont été appelés a vite quitter le pays. Washington avait déjà rappelé les diplomates présents en Ukraine, ainsi que leurs familles. Il est à noter que le Royaume Uni et le Canada ont suivi le pas des Américains. Ainsi, ils ont fait quitter le pays à leurs ressortissants.

Le marché du Brent, ébranlé par la crise

Étant donné que la Russie est le plus grand producteur de pétrole des pays de l’OPEP. Et avec les tensions qui ne font qu’augmenter avec l’Ukraine ces dernières semaines; le marché se voit déséquilibré. D’autant plus que la situation laisse place au risque du manque d’approvisionnement.

En outre, malgré le bon taux de remplissage des réserves pétrolières américaines, ce paramètre n’a pas réussi à influer sur la progression du brut. En effet, les réserves américaines de pétrole ont connu une augmentation substantielle la semaine dernière. Les chiffres ont été publiés par l’Agence américaine d’information sur l’énergie.

Par ailleurs, entre le 14 et le 21 janvier, une progression de 2,4 millions de barils en net a été constatée dans les stocks de brut. Alors que les analystes s’attendaient à une progression d’un million. Ce qui a conduit à un total de 416,2 millions de barils de pétrole.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes